The Diary Of April

Entrez dans l'univers du monde d'April.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Et si on détendait l'atmosphère ? => Eva

Aller en bas 
AuteurMessage
Duke Standfort

avatar

Nombre de messages : 281
Love : POPOM POPOM POPOM......je vous fait signe s'il accélère.....
Amis : Seth...même s'il m'oublie
Date d'inscription : 15/02/2007

MessageSujet: Et si on détendait l'atmosphère ? => Eva   Dim 4 Mar - 13:44

Comment alourdir une situation en moins de 15 minutes ?
Il suffisait de demander à Duke, il venait de gagner le césar comme champion toute catégorie…
Il avait beau essayé de trouver un moyen de détendre l’atmosphère, il n’avait rien trouvé de mieux que ses vêtements, ceux qu’il souhaitait acheté, et puis, il y avait aussi le cadeau de sa sœur mais il se voyait mal dans une chic boutique salis par le sucre….
Dès lors, acheter pour lui des vêtements pour lui était pour le moins la meilleure des solutions mais le cœur n’y était plus et si c’était pour le faire à contre cœur, il fallait mieux changer d’idée…
D’autant plus qu’il aurait été incapable de lui citer le nom d’une seule boutique qu’il appréciait pour la simple et bonne raison que c’était son ex copine qui le menait au gré de ses envies à elle dans les boutiques, en fonctionnant de ce qu’elle avait entraperçu et qui pourrait plaire au jeune homme lorsqu’elle faisait les boutiques pour elle.
Lui, avait d’autres passion que les boutiques dès lors, il considérait que c’était perdre son temps de l’accompagner en ville mais il aimait aussi lui faire plaisir.
Il rit lorsqu’elle chercha à plaisanter un peu en précisant qu’elle avait oublié que c’était les filles qui habillaient leur copain, et il lui répliqua alors :


« OH….elle nous aide à choisir, après le matin c’est moi qui les assemble ou tu imagines…moi qui suis célibataire à présent, je ressemblais à un clown….. »

Bon, le mieux était d’éviter les boutiques, du moins pour le moment ;
Qui sait ce qu’ils pourraient encore une fois inventer…. Et puis, il ne le désirait plus, il trouverait bien dans garde robe qui était plus que bien remplie, trouver de quoi mettre……et ça, je l’avais déjà dit non ^^

A en voir le comportement qu’elle adoptait à présent, il semblerait qu’elle n’arrive plus à se mettre à l’aise et lui non plus d’ailleurs.
Elle devenait une fille banal et lui un mec comme les autres qui n’avaient trouvé mieux à faire que de l’embrasser, et il ne savait même plus pourquoi…
Que la vie peut devenir vite compliquée…
On a beau essayer de se dire, comme le jeune homme souvent, que vivre au jour le jour est la meilleure des politiques de vie possible, lorsqu’on rencontre une fille comme elle, on ne peut que regretter ce qui la rend plus fade…
Il était sûr qu’elle n’était pas elle-même et bien qu’il n’avait pas envie de la laisser partir, il espérait du fond du cœur qu’elle redevienne celle qu’elle était au début de la matinée, celle avec qui il avait en moins de quelques heures, réussit à créer une complicité comme il n’avait jamais eu avec personne…et même pas avec son ex petit copine….
Il lui proposait le parc mais il précisa aussi qu’elle n’était pas obligée de l’accompagner, à sa manière, il comprenait qu’elle ait envie de partir et qu’elle ne savait pas trop comme le lui dire sans le vexeR.
Il se sentait quelque responsable de tout ça et dès lors, il lui précisa également qu’elle n’était pas obligée d’accepter…
Dans le fond, il n’attendait qu’une chose, qu’elle lui dise…. « Quelle bonne idée…. »
Et alors qu’elle semblait beaucoup réfléchir, lui usant d’une fontaine d’eau comme on voit parfois en vile pour se frotter les mains encore légèrement collantes, il esquissa un sourire discret mais pour le moins ravi, de l’entendre dire « Pourquoi pas…. »


Il jeta un coup d’œil en sa direction pour recevoir son sourire et le lui rendre avant de prendre la direction du parc de Brooklyn.
En chemin, ils n’avaient pas beaucoup parlé, ni l’un ni l’autre et avait salué quelques personnes qui connaissaient, l’un comme l’autre, mais eux, c’était plutôt le calme plat contrairement à tout à l’heure.
Ils parlèrent de quoi ?
Des cours, des profs, des études….enfin rien de particulier…et rien qui pourraient faire avancer le schmilblik (hum) mais eux bien car il se retrouvait au parc assez rapidement.
Il y faisait beau et il y avait peu de monde aujourd’hui….
Quelques couples sur des bancs, une vieille dame qui promène son chien, un couple et leur enfant qui font du vélo, un homme qui peint, une femme qui bronze…..des gens avec leurs histoires rejoint d’Eva et Duke.


« Suis moi….on va aller se mettre la bas plus loin, on va profiter un peu du soleil…. »

Et il prit les devants pour l’emmener un peu plus loin de la parc où il y avait un magnifique Sakura, cerisier chinois qui a cette période avait tapisser l’herbe des pétales de ses fleurs roses…

« Je viens souvent ici, étudier, écrire….écouter de la musique….me détendre en fait, quand l’ambiance à la maison est trop tendue….. »
Et comme il en avait l’habitude, il s’assit à terre, dans l’herbe, et peu importe qu’il se salisse un peu plus, il avait eu beau faire un effort, leur jeu ne les avait pas épargné et il avait déjà du sucre sur son jeans, donc….

« Euh…je sais bien l’herbe ca fait des taches mais bon, on s’est pas raté tu as du chocolat sur ton chemisier de toute façon….. »

C’était la seule phrase qu’il avait trouvé pour lui proposer de s’asseoir à ses côtés sans lui donner l’impression qu’il la draguait….avec ce qu’il venait de ses passer, il n’aurait pas voulu qu’elle se méfie de lui, il ne savait pas pourquoi il avait agi de la sorte et il ne savait pas comment elle l’avait interprété…..valait mieux éviter tout ce qui pouvait être ambigu….

« Et a part le dessin et la mode….qu’est ce qui te passionne toi ? tu dois bien avoir des petites habitudes particulières non ? »demanda-t-il en posant son regard bleu sur elle, obligé de les froncer et de les cacher de la main, ébloui par le soleil qui était au zenith…
Il devait être…..14h à présent non ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://empire-des-anges.heavenforum.com/index.htm
Eva Amila

avatar

Féminin Nombre de messages : 315
Love : Coeur à prendre ?
Date d'inscription : 17/02/2007

MessageSujet: Re: Et si on détendait l'atmosphère ? => Eva   Dim 4 Mar - 15:54

Elle le suivit donc, prenant la direction du parc. Le trajet se fit dans un silence assez étrange. Ils parlaient mais de sujets bien léger et des plus banales. Les cours, le train train quotidien... Rien de bien passionnant.
Eva se sentait mal du fait qu'elle avait l'impression qu'une sorte de faussé se creusait entre eux. Un simple baiser avait fait beaucoup des dégats. Pour si peu...
Elle faisait son possible pour se détendre, et retrouver sa bonne humeur et son pep's. Mais c'était plus facile à dire qu'à faire. Effectivement, la jeune femme avait bien trop peur de faire quelque chose qui pouvait être mal interprété.
Mais elle allait faire un effort. On dit bien : Chassez le naturel et il revient au galop...
Et puis elle voulait garder cette complicité, quitte à en perdre une partie. C'était mieux que rien, non ?

Ils arrivèrent alors dans le Parc de Brooklynn. Il faut dire qu'ils n'étaient pas très loin. Eva ne pu s'empêcher d'observer les divers promeneurs. Il n'y avait pas beaucoup de monde aujourd'hui... Enfin elle ne pouvait pas vraiment juger puisqu'elle ne venait pas si souvent que ça à vrai dire. Un beau soleil surplombait le parc et ses doux rayons réchauffaient la peau de la jeune fille. Plus ils avançaient, mieux elle se sentait. Comme si ce silence lui permettait de tirer un trait sur tout ça.
Il lui demanda alors de le suivre, ce qu'elle fit sans hésiter. Il l'emmena alors tout près d'un magnifique arbre, dont les pétales des fleurs avaient recouvert l'herbe verte du jardin. Duke lui expliqua alors qu'il venait souvent ici pour étudier ou encore écrire. Ecrire ? Tiens donc... Elle venait d'apprendre quelque chose. (il me semble que je ne le sais pas encore...) Elle le fixa et esquissa un sourire.


"Tu écris quoi ?" demanda-t-elle curieuse, tout en s'asseyant à côté de lui suite à sa remarque.

Il est vrai que de toute façon elle ne pouvait pas être pire... Son chemisier était des plus tâché, elle ne craignait plus rien. Elle s'installa alors en repliant légèrement les jambes. Il faut dire qu'avec une jupe ce n'est pas très pratique. Elle se mit à son aise, et se tourna alors vers lui de façon à lui faire face.
Elle voyait bien qu'il était plus réservé que d'habitude et elle se doutait bien que c'était en partie à cause de sa réaction. Si elle avait été moins gênée, il l'aurait lui aussi moins été. Il finit par lui demander alors ce qui pouvait bien la passionner ormis la mode et le dessin. Elle haussa les épaules, ne voyant pas vraiment de grande passion qui s'ajoutait à sa petite liste d'occupations.


"J'aime le dessin !" dit-elle en riant. Elle parlait du vrai dessin, de l'art, et non des croquis de mode.

Elle fit mine de réfléchir et répondit alors plus sérieusement.


"J'adore lire, mais je n'en ai pas vraiment le temps et sinon... Euh... Je n'ai pas vraiment de passion particulière quand j'y réfléchis bien. Ma vie est faite de plein de petits bonheurs quotidien. Passer du temps avec ma soeur, me balader avec mon chien... Rien de très exceptionnel !"

Et oui, elle appréciait plein de choses bien insignifiantes, comme observer des passants dans la rue, dessiner un parfait inconnu à son insu, partager des fou rire avec ses amies... C'était très simple et pourtant si plaisant. Elle avait ces petites habitudes et c'était ce qui faisait qu'elle appréciait sa vie. Elle était tellement spontanée qu'elle ne sombrait pas dans une routine ennuyante et fade. Son caractère lui permettait de rendre chaque moment différent bien que dans le fond ils étaient tous semblables.
Après avoir répondu, elle s'étira, fatiguée par sa matinée mouvementée... Même en ayant suivi un cours de sport durant de longues heures elle aurait moins éprouvé cette sensation de fatigue ! ^^ (exagération...) Elle finit par se laisser aller en arrière, s'allongeant sur l'herbe verte, et laissant les rayons lumineux carresser son visage. ( Rolling Eyes )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Duke Standfort

avatar

Nombre de messages : 281
Love : POPOM POPOM POPOM......je vous fait signe s'il accélère.....
Amis : Seth...même s'il m'oublie
Date d'inscription : 15/02/2007

MessageSujet: Re: Et si on détendait l'atmosphère ? => Eva   Lun 5 Mar - 16:11

Le plus dommage dans cette histoire, était le silence qui s’était installé entre eux, comme s’ils étaient deux étrangers.
Bien sûr, il n’était rien de plus ni de moins que deux jeunes ados qui venaient tout juste de se rencontrer et pourtant, ils avaient su en peu de temps être assez complice et il fallait admettre que ça peinait Duke de se retrouver dans cette situation.
Il avait beau être très gentil, on ne pouvait pas dire qu’il partageait ce genre de complicité avec bon nombre de personnes, même celle avec qui il avait passé beaucoup de temps….Seth, sa sœur, Olivier, était les rares personnes qui réussissent à obtenir des éclats de rires réguliers et sincères…..
Eva, s’il n’avait pas tout gâché, était bien prête pour s’ajouter à la liste citée ci-dessous mais……..l’amitié entre un garçon et une fille, la complicité, pour lui, n’existait pas vraiment mais……il n’en était pas la……et des tas de questions lui traversaient l’esprit, des tas d’interrogation sur sa façon d’agir, sur la sienne……et il arrivait difficilement à faire semblant de rien….et ce n’était pas faut d’essayer…
Le parc, c’était une bonne idée, c’était un endroit qu’il affectionnait et peut être que se retrouver en ce lieu qui lui rappelait autant de bon que de mauvais souvenir, l’aiderait à relativiser la situation.
Elle le suivit la où le cerisier japonais mélangeait ses couleurs à celle du gazon fraîchement et régulièrement coupé du parc municipal de Brooklyn et ils s’installèrent.
Sans vraiment le vouloir, il fit allusion à l’ambiance tendue chez lui mais aussi à cette passion qu’il cultivait déjà bien avant la mort de son père mais qui était des plus présentes et des plus vivantes au fond de lui depuis ce jour tragique : L’écriture….
Elle le releva bien entendu et assis sur l’herbe, les jambes ramenées à lui, il l’imita, se laissant aller dans l’herbe, observant le ciel bleu, parsemés de nuage blanc et dense et oserva les nuages se demandant ce qu’il allait lui répondre…
Qu’écrivait-il ?
En fait, il se voyait mal lui dire qu’il racontait régulièrement sa vie à son père à travers des lettres qui lui sont déstinées mais qu’il ne pourrait recevoir….elle le prendrait pour un fou, d’autant plus que ce n’était nullement la seule et unique chose qu’il écrivait…
Entre prose et poésie, il était assez doué pour jouer avec les mots et on pouvait dire qu’il avait un don pour jouer avec les mots…..et il était le meilleur de sa classe en littérature, c’était un secret pour personne…


« Oh » dit-il sans grande conviction, toujours réfléchissant à la façon dont il allait expliqué cette passion….

« ca dépend de mon humeur…ca peut être de la prose, ou de la poésie, ou des lettres aussi….enfin, je couche sur le papier mes impressions, mes sentiments, mes humeurs, je parle de ce qui me révolte, ce que je ne comprends pas, l’injustice…..j’essaie d’en parler avec legereté et en fait, ca m’aide à me dégager de tout ce qui me dérange….. » .

Il haussa alors une épaule avant de s’intéresser à la jeune fille, lui demandant quelle autre passion que la mode elle pouvait bien avoir et c’est avec attention qu’il l’écouta.
Elle semblait être une fille simple, qui s’imprégnait des belles choses, et qui appréciaient tous les petits moments anodins d’une vie…..ces moments simples qui rendent heureux…..ou plutôt, ces moments simples qu’on ne remarque que lorsqu’on est heureux et bien dans sa peau…


« Et tu es plus une artiste qu’un mannequin alors… ? tu aimes les choses simples et tu les immortalises un peu sur le papier……c’est ça ? Je n’ai pas la prétention de me considérer comme un artiste mais……un peu comme toi, je fais avec des mots ce que tu fais avec des traits….. »

Ecrire ou dessiner, restaient des traits mais leur signification restait bien différente….Le dessin, c’est comme la musique, c’est universel, pas l’écriture..
« En fait, tu as de la chance, n’importe qui, même un étranger pourra regarder l’un de tes dessins et comprendre le message que tu y laisses, moi par contre, un étranger ne saura jamais ce que j’ai voulu écrire…..j’aurais aimer pouvoir dessiner ou connaître une langue universelle comme le dessin ou la musique avec plus de….comment dire……plus de capacité…..ou plus de précision…..je joue bien un peu de guitare à mes heures perdues mais je suis une goutte d’eau……..à côté de tous les artistes que l’on peut entendrE…. »
L’écriture, la musique, lire, fait partie de ses choses qui comblent le manque que son père a laissé en lui…uo plutôt, c’est avec ses passions qu’il s’est découverte qu’il tente de le combler.
La passion, c’est ce qui fait que pour lui, quand tout est bidon, quelque chose reste vrai, intègre, un peu comme lui….
Sa vie, il ne l’aimait pas aujourd’hui et il n’était pas prêt de l’aimer demain……et il soupira, se rendant compte qu’ils étaient loin de leur conversation légère de tout à l’heure……mais malgré tout, il lui parlait en tout sincérité comme on parlait à une amie de toujuors….
Il était rare qu’il parle avec autant de naturel de sa passion pour l’écriture et des heures qu’il pouvait passer à le faire, bien qu’il ne lui ait pas dit…
Le soleil, qui jusqu’alors illuminait les traits d’eva, traits qu’elle avait si fin qu’elle semblait aussi parfaite qu’il était possible à l’être humain de l’être et qu’elle semblait avoir capturé la lumière du soleil, se fit moins lumineux, caché par une série de nuage qu’il observa alors avec attention.
Il s’amusait souvent à leur donner des formes et il en était un qui semblait dessiner une forme toute particulière et interpellant la jeune fille, allongée dans l’herbe àà côté de lui, il posa sa main sur son bras avec délicatesse pour lui montrer du doigt ce nuage :


« Regarde….il te fait penser à quoi ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://empire-des-anges.heavenforum.com/index.htm
Eva Amila

avatar

Féminin Nombre de messages : 315
Love : Coeur à prendre ?
Date d'inscription : 17/02/2007

MessageSujet: Re: Et si on détendait l'atmosphère ? => Eva   Mar 6 Mar - 16:32

Eva faisait de son mieux pour se détendre, pensant à tout ce qu'ils avaient fait avant ce fameux baiser. Sans grand étonnement, cette petite technique fonctionnait à merveille, car plus ils avançaient en direction du parc, plus elle se sentait à l'aise, retrouvant doucement son comportement habituel. Elle n'avait jamais été confronté à une telle situation, aussi ambigu et étonnante.

C'était sûrment ça qui avait fait qu'elle soit si gênée... Bien sûre le petit mal aise qui s'était installé entre eux était toujours présent, et puis Duke semblait, aux yeux d'Eva, être aussi tendu qu'elle si ce n'était plus. Ce changement avait été des plus radical. Cétait le jour et la nuit. Ils semblaient tout à coup moins proche l'un de l'autre au plus grand regret de la jeune fille.
C'était rare de faire de telle rencontre et de se livrer si facilement à un jeu avec un inconnu. Elle l'avait tout de suite apprécié, et qui sait c'était peut-être ça, cet enchainement de faits, qui les avait entrainé ici.

Il l'entraina vers un petit coin du parc, où règnait un splendide petit arbre orné de fleurs roses. C'était sympa comme endroit... Elle le découvrait avec un regard de petite fille, la petite étincelle brillant dans ce dernier. Elle pouvait s'émerveiller de tout, il suffisait que cela ai un minimum de charme et un brin d'originalité. Ils s'installèrent dans l'herbe et reprirent alors leur conversation. Elle lui demanda ce qu'il écrivait et il lui répondit que cela dépendait essentiellement de son humeur. Tout en l'écoutant, elle l'imaginait alors en plein travail, posant ce qu'il ressentait sur sa feuille de papier. Un vrai artiste !

Puis ce fut son tour et il s'intéressa donc à ce qu'elle aimait faire ormis le dessin. C'est avec simplicité qu'elle lui répondit.
Il la fit sourire en exposant alors son point de vu. Une artiste ? Elle ne se considérait pas comme en étant une, et puis faire passer un message à travers un dessin ce n'était pas toujours évident. Mais il n'avait pas tort... Un dessin était plus universel qu'un texte, il n'y avait pas de doutes là dessus. Elle haussa les épaule, modeste qu'elle était. Pour elle, elle ne dessinait pas, elle gribouillait. Mais c'étaient de jolis gribouillages ! ^^
Il lui avoua qu'il faisait alors de la musique, jouant de la guitare. Il resta modeste, comme elle se l'était prédit mentalement. Même en venant de se rencontrer, elle l'avait pas mal cerné.


"Tu es musicien en plus ? Aurais-tu d'autres talents cachés ?" demanda-t-elle malicieusement.

Elle s'allongea alors sur l'herbe verte, s'étirant doucement. Elle était fatiguée... Faire n'importe quoi finit par épuiser !
Il fit de même, s'installant à ses côtés et elle lui adressa un regard en coin. Doucement, elle fronça les sourcils, étant éblouie par le soleil. Elle ferma quelques secondes les yeux et les rouvrit aussitôt quand Duke lui montra un nuage, lui demandant à quoi il lui faisait penser.
Elle sourit de nouveau, se rappelant ses longs après-midi passés dans le jardin de sa grand-mère avec Anna. Sa soeur partageait une grande partie de ses souvenirs d'enfance... Il faut dire qu'elles étaient quasi inséparables !
Elle fit mine de se concentrer et observa alors l'épais cummulus.


"Euh... Il me fait penser à... un cygne...?" dit-elle sans grande convictions.

Il n'avait pas vraiment de réelle forme et n'avait de ce fait aucune signification pour elle. Tanpis !
Elle lui montra un second nuage, plus petit et lui retourna alors sa question.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Duke Standfort

avatar

Nombre de messages : 281
Love : POPOM POPOM POPOM......je vous fait signe s'il accélère.....
Amis : Seth...même s'il m'oublie
Date d'inscription : 15/02/2007

MessageSujet: Re: Et si on détendait l'atmosphère ? => Eva   Mer 7 Mar - 17:44

A en voir l’attitude du jeune homme la maintenant tout de suite, elle aurait même pur croire qu’il souffrait de schizophrénie car il venait de lui montrer deux facettes bien différentes de sa personnalité et pourtant, il était tout simplement comme tout le monde.
Qui ne déconnait pas ? Qui n’était pas soudainement très ou trop sérieux ?
Qui ne passait pas d’un état à l’autre rapidement, s’adaptant aux circonstances et à la personne qui est face à nous ?
Tout le monde non ? Et Duke ne faisait pas exception, bien au contraire.
De toutes les façons, même s’il était déçu de ce qui venait de se passer, il ne doutait pas que lorsqu’ils auraient oubliés, s’ils oubliaient évidemment, ils ne manqueraient pas de reprendre leur jeu mais il ne l’embrasserait plus…..il le lui avait promis….
Pour le moment, c’était trop frais et il avait surtout peur qu’elle ne se méprenne sur son compte, qu’il ne lui fasse peur que c’est ainsi qu’il avait décidé de parler de chose plus sérieuse mais toujours avec cette pointe d’originalité. Oubliant les sujets un rien trop banals…
Elle lui avait fait une trop bonne impression que pour renoncer à leur complicité pour un simple baiser qui, même s’il n’en connaissait pas réellement le véritable dessein de celui-ci, il préférait la mettre de côté pour quelques temps indéfinis.

C’est dans le parc qu’ils reprenèrent leur conversation où le jeune homme n’avait pas hésité à lui confier l’une de ses passions en échange d’une autre de la jeune fille.
Elle releva qu’il était musicien et lui la définit comme une artiste.
Modeste, elle haussa les épaules comme s’il exagérait mais il ne doutait pas qu’elle devait être talentueuse…….mais comprenait aussi qu’elle ne se considère pas comme ça.
Se déclarer artiste est difficile, même impossible, et c’est le plus joli compliment qu’on puisse faire à quelqu’un qui pratique un art et qui l’affectionne tout particulièrement ;
On ne devient pas artiste, on nait artiste.
Certains en sont et ne le savent jamais, d’autres n’en sont pas et aimerait le devenir….
Lui, ne se considérait pas comme tel, il vivotait et barbotait dans l’océan des arts, tentant tant bien que mal de garder la tête hors de l’eau un maximum…


« Non, je n’ai pas d’autres talents cachés, promis……et toi ? a part la mode et le dessin proprement dit…..tu peins peut-être ? ou tu sculptes ? la photo ? j’adorerais voir ce que tu dessines…. »

Sous entendu, « Et je ferai tout pour en voir. »

Alliongé tout les deux sur l’herbe, leur complicité qui se dessinait tout à l’heure dans un jeu, se présentait à présent sous forme de confidences discrètes….
D’aussi loin qu’il ne se souvienne, jamais ou rarement, il avait réussi à parler avec autant d’aisance de ses choses qui font sa vie et ses passions..
Il se sentait à l’aise avec elle, et si elle lui posait des questions sur son père, sur sa vie amoureuse ou non, il lui répondrait sans crainte et ne lui en voudrait nullement car la ou d’autres peinaient pendant des années en vain, elle avait réussi à gagner ce que beaucoup lui envierait pour la rapidité avec laquelle elle l’obtenu.
Respect et confiance !!!

Il se tourna vers elle observant ses traits illuminés et lui sourit avant d’être interpelé par un nuage avec une forme interprétable différent selon la personne qui le regarde et il se demandait comme elle le verrait..


« Un cygne…. » répéta-t-il….. « Oui, pourquoi pas…… »

Des heures entières il avait regarder le ciel avec son père, les nuages et la nuit, les étoiles à travers un télescope.
Souvent, lorsque la nuit est dégagée, il les regardait encore et encore durant des heures, avec son bouquin a côté, comme avec son père, et il sait encore reconnaître chacune des étoiles et des constellations qu’il a pu admirer, il les cherche durant des heures et les coche….
Le ciel en plein jour, c’était pareil, sauf qu’il n’y avait rien de concret à voir comme des étoiles ou des planètes, mais bien des nuages qui prennent la forme qu’on accepte de leur donner.

A son tour à présent de lui en montrer un et de lui demander à quoi il lui faisait penser..
Il était plus petit et Duke, sourire aux lèvres et les yeux cachés d’une main pour se protéger des rayons du soleil, inclinait la tête dans un sens puis dans un autre avant de s’arrêter et de dire :


« On dirait…..un éléphant……regarde, si tu mets la tête comme ça…..on dirait un éléphant……la trompe…..les oreilles……les yeux…bon ok, iol a pas de corps mais bon ….il faut imaginer hein…. »dit-il se rendant compte que son interprétation n’était pas très convaincante
Il se mit sur le côté pour la regarder et lui dire avec conviction :


« Euh, tu as déjà fait la même chose en pleine nuit et en troquant les nuages pour les vrais étoiles ? avec un télescope et tout et tout ? » Demanda-t-il avec intérêt….
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://empire-des-anges.heavenforum.com/index.htm
Eva Amila

avatar

Féminin Nombre de messages : 315
Love : Coeur à prendre ?
Date d'inscription : 17/02/2007

MessageSujet: Re: Et si on détendait l'atmosphère ? => Eva   Ven 9 Mar - 18:12

[Désolé pour le retard ! XD]

Ils s'étaient donc installés dans un coin du parc, dans l'herbe verte des jardins. Eva, qui n'avait pas l'habitude de venir ici, semblait sous le charme du lieu. C'était tout simplement magnifique, il faisait beau, le sol était parsemé de pétales de fleurs. C'était splendide. Elle s'assit aux côtés de Duke et ils reprirent ainsi leur conversation, qui contrairement aux précèdentes, étaient un peu plus sérieuse. Ils se confiaient, dévoilaient leurs goûts et leurs passions. Elle souligna alors le fait qu'il écrivait et s'intéressa donc de plus près à tout cela. Il lui expliqua ce qu'il entendait par "écrire", avouant mettre sur papier ce qu'il ressentait. Une comparaison illustra alors son point de vu, comparant sa passion à la sienne comme ayant des similitudes. Et il n'avait pas tort...

Puis ils inversèrent les rôles; le jeune homme s'intéressant à ses passions. Elle se confia à son tour, avec aisance et assurance. Elle s'était repirse, comme si elle avait oublié les derniers moments passés en sa compagnie. Eva était souvent comme ça... Spontanée par moment, et changeante à d'autre. Elle s'adaptait juste aux situations, c'était une question d'habitude. Le sujet dériva ensuite sur la musique et c'est avec un air malicieux qu'elle lui demanda s'il avait d'autres talents cachés. On ne sait jamais après tout ? Il avait dévoilé un bon nombre de qualités et de savoir jusqu'à présent alors un peu plus, ça ne l'étonnerait pas.
Duke lui répondit que non, il n'avait rien d'autre à avouer... Et il lui retourna la question. A part le dessin ? Euh... Non rien d'autre. Elle lui répondit d'un signe de tête négatif et ajouta :


"Non... Je n'ai pas d'autres talents."

Puis il finit par lui dire qu'il apprécierait voir ce qu'elle faisait. Là, elle grimaça... Non pas qu'elle était contre cette idée, mais ce rictus voulait plutôt dire que ce n'était pas du grand art et que ces croquis ne méritaient peut-être pas d'être sortis de leurs pochette en carton.

"Ba... Un jour... Peut-être... Elle marqua une pause de quelques secondes et reprit en souriant : Si t'es sage !"

Elle finti par s'allonger dans l'herbe, laissant le soleil réchauffer sa peau couleur mate. Duke ne tarda pas à faire de même et ils se mirent à observer les nuages. Il lui en désigna un, en lui demandant à quoi cela lui faisait penser. Sans avoir trop d'idée, elle répondit "un cygne". Mais sans grandes convictions. Se fut ensuite à son tour et sa réponse fut assez originale.

"Un éléphant...? Ouais... Elle tournait la tête de gauche à droite, cherchant le sens pour paercevoir ce fameux mammifère. Elle se mordit la lèvre inférieur pour ne pas rire et fit mine de le voir. Effectivement, il faut "imaginer" comme tu dis !"

Elle tourna la tête vers lui et attendit qu'il fasse de même pour lui adresser un clin d'oeil taquin. Il lui demanda ensuite s'il lui était déjà arriver d'échanger les nuages contres des étoiles. A vrai dire... Non... Ca ne lui était jamais arriver, car elle n'en n'avait jamais eu l'occasion. Elle remarqua qu'il semblait intéressé par sa futur réponse. Il devait apprécier observer les étoiles et le ciel, et elle avait l'impression que ça se voyait dans son regard. (mais bien sûre ! Rolling Eyes) Comme la petite étincelle qu'elle avait elle-même, lorsqu'elle s'emparait d'un crayon.

"Non... Je ne l'ai jamais fait... C'est joli un ciel étoilé vu avec un télescope ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Duke Standfort

avatar

Nombre de messages : 281
Love : POPOM POPOM POPOM......je vous fait signe s'il accélère.....
Amis : Seth...même s'il m'oublie
Date d'inscription : 15/02/2007

MessageSujet: Re: Et si on détendait l'atmosphère ? => Eva   Dim 11 Mar - 16:45

Elle n’avait pas d’autres passions que le dessin et en fait, c’était plutôt bien.
Duke n’avait de réelle passion que pour l’écriture, la musique était un complément, un petit truc en plus histoire d’essayer de donner une autre forme au fond.
Ce qu’il écrivait n’étant que le fond et la musique une forme pour les rendre accessible à tous sans donner l’impression qu’il se dévoile.


« Oh, en fait, c’est pas plus mal, le dessin c’est si vaste quand on veut s’y donner à fond que quelque part, si tu t’éparpilles tu ne sais plus donner le meilleur de toi dans ce que tu aimes et ca peut-être une perte quelque part…enfin, tu vois ce que je veux dire ? Il n’y a pas mil et une technique d’écriture, c’est une question de feeling, le dessin, il y a plein de techniques différentes, il faut trouver celle qui nous correspond le mieux et ….ca peut vite devenir plus qu’une passion mais carrément un mode de vie… »

Il fit une petit grimace qui démontrait qu’il était lui-même surpris par la diversité de cet art à part entière et il termina par :

« J’en ai jamais fait mais j’ai connu quelqu’un qui dessinait beaucoup…et la peinture à l’huile aussi, elle faisait beaucoup….et elle ne vivait que pour ça, ca lui bouffait tout son temps….. »

Il n’était pas beaucoup mieux, écrire était un réel mode de vie pour lui aussi, cela lui était nécessaire et presque vital, s’il n’arrivait pas à dormir, c’était simple, il écrivait, avant de s’endormir aussi d’ailleurs, seul dans sa chambre il écrit….que ce soit sur son pc ou dans une espèce de journal qui n’en était pas vraiment un…mais qui avait plus ou moi la même fonction.
S’il n’avait pas perdu son père, peut-être n’aurait-il jamais pensé à lui écrire de la sorte.

Il soumit alors l’envie de voir ce qu’elle pouvait dessiner et il ne doutait pas qu’elle devait être douée. Elle avait cette touche d’originalité et ce grain de folie qui devait donner à ses créations une dimension bien particulière.
Il imaginait le tout bien vivant et presque coloré.


« je suis toujours sage moi… » et il leva les yeux au ciel en sifflotant pour bien démontrer qu’il blanchissait un peu le tableau de sa personnalité…

« sérieusement, tu n’es pas obligée mais ça me ferait plaisir et puis, si tu es sage et gentille avec moi je te mettrai dans la confidence de ce que j’écris.. »

Le « donnant-donnant », « un prête pour un rendu »….. « je te revaudrai ça. »
Ce serait sans doute des devises qui collaient bien à la personnalité du jeune homme qui n’aimait as demandé sans rien offrir en retour…
c’était l’un des nombreux traits de son caractère.

Tout les deux allongés dans l’herbe, quelque peu éblouis par les rayons du soleil et entouré de sa chaleur, ils observèrent des nuages, essayant de leur trouver une forme et lorsque ce fut au tour du jeune homme, sa fertile imagination lui faisait voire des bêtes à trompes seul car elle avait beau tourner la tête dans tous les sens, la jeune fille n’y voyait rien de tout cela.
Si bien, que lorsqu’elle finit par acquiescer, histoire sans doute de ne pas vexer le jeune homme et ses idées, elle chercha à capter le regard de Duke qui en tournant la tête se retrouva face à un clin d’œil taquin et il justifia ses dires par :


« Non mais je t’assure moi je vois un éléphant mais….bon passons à autre chose avant que je dise des bêtises plus grosses que moi…. »
En observant le ciel, il se remémora les nombreuses soirées qu’il avait passé avec son père à regarder les étoiles. C’était étrange, la veille avec sa petite sœur, il y avait pensé aussi..
Peut-être était-il temps qu’il le refasse…..En rentrant, il chercherait sans nul doute après le télescope de son père et le bouquin qui leur servaient à reconnaître les étoiles et planète qu’ils pouvaient voir, lui, son père et sa sœur.
Il lui posa alors la question…
L’avait-elle déjà fait ?
Non……elle ne l’avait pas fait mais semblait intéressée….ou alors, peut-être faisait-elle semblant :


« Tu dois te dire que j’ai des idées farfelues hein….au moins, tu vois par toi-même que je suis loin de ce qu’on dit de moi….ça m’arrange en fait….qu’on pense que je suis un prétentieux, arrogant et antipathique.....on me laisse tranquille comme ça et on me pose pas de questions.. enfin, pour répondre à ta question, c’est magique….un ciel bien dégagé, et les étoiles qui brillent, dans un télescope tu as l’impression qu’elle brille de mil feux et que. ;..oui, c’est magnifique……je suis sûre que tu aimerais…..mais il y a des heures particulières pour faire ça……tu sais quoi…. » dit-il en se redressant d’un bond..

« Si tu en as envie, dès que les étoiles sont visibles, je passe te chercher et on vient ici même regarder les étoiles ensemble….je te montrerai les constellations les plus facile à reconnaître et avec un peu d’imagination, tu arrives même à les voir se dessiner….. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://empire-des-anges.heavenforum.com/index.htm
Eva Amila

avatar

Féminin Nombre de messages : 315
Love : Coeur à prendre ?
Date d'inscription : 17/02/2007

MessageSujet: Re: Et si on détendait l'atmosphère ? => Eva   Dim 11 Mar - 17:24

Eva l'écouta attentivement lui exposer son point de vue. Elle semblait d'accord avec ses propos. C'est vrai que le dessin avait différentes facettes. Tout le monde ne percevait pas cet art de la même manière et chacun avait son style. Elle c'était plutôt du genre soigné et appliqué, melant la vérité à une part de caricature et d'exagération. Elle ne se contentait pas de reproduire; elle y glissait sa perception des choses. C'était sa façon de s'approprier le dessin.

"Je vois parfaitement ce que tu veux dire... "dit-elle simplement. Elle le laissa continuer sa petite explication, finissant par cité un exemple.

Dans son cas ça ne lui prenait pas tout son temps, mais une bonne partie. Elle dessinait ce qu'elle ressentait et sa vie était disons... Forte en émotions. Avec un caractère et une façon de vivre comme la sienne, ce n'était pas difficile à imaginer. Eva sourit face à sa petite grimace, amusé par sa façon de s'exprimer. Il était vraiment honnête et ne parlait pas pour rien dire. Il lui faisait tout simplement part de son avis et cette sincérité lui plaisait énormément.
Lorsqu'il lui avoua avoir l'envie de voir ce qu'elle faisait, elle ne pu s'empêcher de grimacer à son tour. En plaisantant, elle lui dit que peut-être... S'il était sage... Il aurait l'occassion de voir ses croquis. Enfin seulement s'il était sage ! Duke lui répondit alors qu'il était toujours sage. Elle se mit à rire en le voyant prendre un air faussement innocent.


"C'est très... Convainquant !"

Il reprit son sérieux, et ajouta qu'elle n'était pas forcée de lui montrer, même si cela lui ferait plaisir. A la suite de sa réponse et malgré son regard malicieux, elle tenta de paraitre sérieuse à son tour. Sage ? Oui, elle l'était... Gentille ? Toujours voyons !

"Gentille avec toi ? Comment ne pas l'être ? Je suis comme toi... Sage comme une image. Tu as pu le constater ce matin en plus !"

Pourquoi cela sonnait-il faux lorsque c'était elle qui le disait ? Etrange, non ? Eva, lorsqu'elle se prenait au jeu, n'avait rien d'une jeune fille sage et tranquille. Il fallait l'avouer, c'était plutôt le contraire !

Ils finirent par s'allonger dans l'herbe et à observer le ciel. Cela faisait longtemps qu'elle ne s'était pas amusée à donner des formes aux nuages. Ca lui rappelait quelques souvenirs d'enfance et faisait de ce fait, apparaitre un sourire sur ses lèvres. Elle vit un cygne, puis Duke un éléphant... Comment avait-il fait pour voir un tel mammifère était une bonne question ! Et elle n'avait pas la réponse. Tout en gardant son sourire taquin et son regard amusé, elle aquiessa et fit mine de voir ce fameux éléphant.


"Si tu continu ces bétises pourront être aussi grosses que ton éléphant imaginaire ! Crois-en mon expérience, je suis une professionnelle dans ce domaine... "dit-elle en riant.

Des nuages, le sujet dériva aux étoiles. Eva n'avait jamais eu la chance d'observer un ciel étoilé, car aucune occasion ne s'était présentée à elle. Par curiosité, et étant intéressé par le sujet, elle lui demanda si c'était joli. Il semblait tellement passionné, tellement admiratif... Ca la fit sourire. Duke était vraiment quelqu'un d'intéressant ! Il lui décrivit en quelques mots ce que c'était et se redressa d'un bond, laissant apparaitre un air surpris sur le visage d'Eva. Elle se releva à son tour et écouta sa proposition.


"Ce serait avec plaisir ! Mais dis-moi... Il faut autant d'imagination que pour voir un éléphant ? Non parce que si c'est le cas, je vais devoir m'exercer !" s'exclama-t-elle dans le simple but de le taquiner.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Duke Standfort

avatar

Nombre de messages : 281
Love : POPOM POPOM POPOM......je vous fait signe s'il accélère.....
Amis : Seth...même s'il m'oublie
Date d'inscription : 15/02/2007

MessageSujet: Re: Et si on détendait l'atmosphère ? => Eva   Dim 11 Mar - 19:07

Bon, apparemment, même s’il n’était que passivement concerné par l’art du dessin et ses dérivés, étant donné qu’il n’avait fait qu’observé et non pas appliqué ou pratiqué, il semblerait que son discours n’était pas dénué de sens parce que la jeune fille portait sur son visage un mélange de consentement et d’intérêt. Du moins, c’est ainsi qu’il voyait les choses et dès lors, il ne pouvait être que content de constater qu’elle comprenait où il voulait en venir et qu’elle n’avait aucune objection à faire ;
Il lui sourit donc, sincèrement….
Quelle jolie promesse.
S’il était sage, il aurait le droit de voir ses créations, puisqu’il en avait émis le souhait et il acquiesça, précisant innocemment qu’il était sage, toujours sage…
Bien sûr, il fallait oublier tout ce qui venait de se passer quelques minutes auparavant mais a part ça, il avait été adorable…
Il lui avait proposé des croissants, des chichis….non franchement, il était adorable non ? et pourtant, lui-même n’en était pas réellement convaincu et donc très peu convaincant…..
A peine venait-il de terminer cette phrase dans sa tête qu’elel venait de le lui dire avec un peu de sarcasme et beaucoup d’ironie…..
Il leva les mains et secoua la tête, comme s’il n’avait pas compris l’allusion et qu’il ne voyait pas du tout de quoi elle parlait.
Enfin, pour sur, il ne l’obligeait de rien, ce n’était pas son genre, il respectait son avis et son intimité comme elle l’avait fait vis-à-vis de lui jusque maintenant, ne relevant jamais aucune de ses allusions.
Un regard malicieux qu’il finissait par bien connaître et apprécier au plus au point, elle faisait tout aussi mine d’être sérieuse et innocente pour répliquer qu’elle était toujours sage et des plus gentille….


« Sage ce matin ? oh oui, presqu’autant que moi…mais, on devrait peut-être réécrire une définition pour ce mot non ? et il y a pleins de raison pour ne pas être gentil avec moi….il suffit de me voir sous un tout autre jour…..d’ailleurs, toi aussi, je t’ai donné des raisons de ne plus l’être…. »

Il faisait bien entendu allusion à cette esquisse de baiser qu’il avait volé…et dont il ne connaissait pas réellement les tenants et aboutissants.

Bon apparemment, le coup de l’éléphant n’avait pas été très convaincant….et elle n’avait pas l’air de laisser aux oubliettes ce moyen de se moquer de lui….et lorsqu’elle lui dit, conformément à sa propre résolution, que s’il continuait à s’attarder sur cet éléphant qu’il était le seul à voir, ses bêtises seraient aussi grosses que celui-ci et qu’elle était experte en la matière, il ne put s’empêcher pour répliquer

« Pro en matière d’éléphant imaginaire ou en matière de bétise ? »

Il la regarda du coin de l’œil, un brin de malice au fond de l’œil et de la voix avant de revenir à un sujet plus sérieux qu’était les étoiles en pleines nuits que l’on observe avec un télescope et dont on cherche à retrouver la constellation à laquelle elle se rapporte…du moins, si elle s’y rapporte…
Redressé d’un bon, elle l’imita et alors que de son enthousiasme qui ne le quittait jamais lorsqu’il parlait de chose qu’il aimait et qui le passionnait assez, il lui proposa de l’initié à ces moments intenses lorsqu’on est un tant soit peu intéressé ;.
Apparemment, c’était le cas car elle accepta avec plaisir, comme elle dit mais évidemment, elle ne se gena pas pour taquiner le jeune homme qui en fait, ne savait pas quoi lui répondre…..il ne savait pas quoi dire pour se défendre et d’aussi loin qu’il ne se souvenait, c’était la première fois qu’il manquait d’une répartie..
En fait, alors qu’elle était face à lui et que le soleil lui caressait le visage, il la trouva plus radieuse que jamais.
Tout le monde aurait pu remarqué qu’elle était sans doute l’une des plus jolies filles du lycée, mais la, elle avait un petit quelque chose de naturel qui avait fait perdre le fil de la conversation au jeune homme. Les cheveux négligés, attachés le chemisier un peu sale, d’eau de chocolat et de sucre, elle avait sur le visage et dans les yeux cette malice qui lui allait si bien que Duke ne put que s’incliner par un sourire devant un tel sourire et une telle bonne humeur et joie de vivre…
Il aurait aimé lui dire qu’elle était superbe et qu’elle avait des yeux splendides mais il se contenta d’ouvrir la bouche pour parler pour s’abstenir de tout commentaire et de se mettre à rire ennuyé, baissant un peu la tête…gêné de ses propres pensées..
Il était peut-être temps de faire semblant de rien, il ne voulait pas que soit mal interprété ses mots et son attitude.. ;.ou il ne voulait pas qu’elle soit interprétée tout court….ne voulant admettre qu’elle avait réussi la ou beaucoup avait échoué. ;.


« Non, tu verras c’est facile…. »

Et c’est tout ce qu’il dit …...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://empire-des-anges.heavenforum.com/index.htm
Eva Amila

avatar

Féminin Nombre de messages : 315
Love : Coeur à prendre ?
Date d'inscription : 17/02/2007

MessageSujet: Re: Et si on détendait l'atmosphère ? => Eva   Lun 12 Mar - 15:22

A condition d'être sage... Savait-elle seulement ce que voulait réellement dire ce mot. Sagesse... Elle ne devait pas vraiment en connaitre la définition. Son comportement et son caractère le montrait très bien. Elle profitait de la vie, se moquant éperdument de ce qu'on pouvait dire d'elle et de ce qui était qualifier de "bonne manière".
Sage... Tranquille... Pour qu'elle soit dans ces états là, il faillait soit la droguée, soit qu'elle se retrouve dans une situation gênante ou des plus sérieuse et importante. Elle n'était pas non plus toujours en train de défier les autres et de faire règner sa loi, au contraire. Elle se pliait un minimum aux règles, et sans grandes difficultés.
Il lui proposait une sorte d'échange. Un prêté, pour un rendu... Elle lui répondit alors avec ironie, reprenant ses airs innocents et plaisantins.


"Oui... J'ai été sage ce matin... Je te laisse imaginer ce que ça donne lorsque je ne le suis pas ! ^^"

Une nouvelle définition ? Pourquoi pas ! C'est vrai qu'elle ne leur correspondait pas vraiment pour l'instant. Tout du moins, elle ne collait pas avec ce que dévoilait la jeune femme. Non... Elle n'était définitivement pas compatible avec cet adjectif.
Il fit allusion au baiser. Eva n'eut aucun mal à le comprendre et elle fit mine de ne pas la relever. Ils avaient détendu l'atmosphère et elle ne voulait ressombrer dans cette ambiance où un pesant silence règnait en maitre.

Puis le sujet passa alors aux nuages, et plus précisément : les éléphants imaginaires. Là, il fallait une sacré imagination, c'était le cas de le dire ! Pourtant, elle avait fait comme si elle l'avait vu. Elle aurait pu s'attendre à tout, mais elle devait bien avouer, qu'elle ne s'était pas attendu à une telle réponse. Un éléphant... C'était recherché !


"En matière de bétises... C'est toi le pro des éléphants ! dit-elle en riant de bon coeur."

Elle lui adressa un sourire en coin, amusé par la conversation. C'était si léger... Les nuages, le ciel... Et puis les étoiles. Elle avait toujours apprécier les ciels étoilés. Qui y a-t-il de plus beau qu'une nuit d'été, éclairée par de fines étoiles ? Eva avait toujours admiré ces astres, mais ne les avait jamais observé.
Il lui décrit alors le spectacle, comme s'il y assistait. Il montrait bien que c'était du vécu... Il semblait passionné, et cela la passionnait davantage. Lorsqu'on vous raconte quelque chose, si on le fait avec sincèrité et avec envie, il est impossible de ne rien ressentir. De ce fait, un doux sourire se dessina sur son visage. Eva n'aurait plus qu'une seule idée en tête à présent : Dessiner les étoiles.
Duke lui proposa d'ailleurs de lui faire partager un de ces moments qui avait l'air si important et privilégié pour lui. Sûrement un tas de souvenirs... De bons moments... Elle avait l'impression quand découvrant ces étoiles et ces constellations, elle en apprendrait plus sûr lui. Que demander de plus ?
Elle accepta avec plaisir son invitation, mais ne pu s'empêcher de le taquiner encore et encore ! Elle s'attendait à une réponse subtile ou encore à une provocation. Mais il n'en fit rien... Elle le fixa, ayant l'impression qu'il ne savait pas quoi dire. Elle avait dit quelque chose de mal ?! Il se contenta de lui dire que c'était facile...


"Dans ce cas, je n'ai pas de soucis à me faire ! Je devrais bien y arriver !"

Elle finit par hausser les épaules, imaginant par avance les éventuels éclats de rire et les taquineries qu'elle lui réserverait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Duke Standfort

avatar

Nombre de messages : 281
Love : POPOM POPOM POPOM......je vous fait signe s'il accélère.....
Amis : Seth...même s'il m'oublie
Date d'inscription : 15/02/2007

MessageSujet: Re: Et si on détendait l'atmosphère ? => Eva   Mar 13 Mar - 15:51

Lorqu’elle lui annonça que ce matin, elle avait été sage, occultant la bataille d’eau, de chichi, de sucre et le reste….ce reste dont il évitait sérieusement quelconque allusion autant orale que mentale, il fit semblant de s’étrangler en toussotant un peu et en tapant sur son torse comme pour faire passer cette toux taquine.
Si elle avait été sage, comme elle le disait, il fallait se méfier ou s’attendre au pire alors, jusqu’où le jeu pouvait-elle la mener ?
En fait, il était curieux de connaître les limites de la jeune fille mais pour le moment valait mieux laisser la taquinerie prendre le dessus sur son envie de jouer et d’en savoir plus sur le caractère et la personnalité de la demoiselle.
En fait, elle était tellement intéressante et tellement jolie à regarder qu’elle arrivait à le toucher et qu’il avait très envie de continuer à la voir. Qui sait ? peut-être deviendront-ils de grands amis et peut-être même les meilleurs amis du monde.
Pourtant, il n’avait jamais réellement crut à l’amitié entre un garçon et une fille mais…..on ne sait ps de quoi demain est fait et comme le lui répétait souvent son père :


« Ne mets pas la charrue avant les bœufs Duke, la vie se met en place toute seule, et elle n’a nullement besoin que tu la portes, jusque tu la supportes…. »

A cette époque, il se demandait bien ce que son père voulait dire par la, aujourd’hui, il le savait pertinemment, il l’avait compris et conservait ce conseil dans un coin de sa mémoire comme s’il s’agissait d’une parole de l’évangile.
Enfin, pour toute réponse il dit :


« Oh oui, je vois très bien ce que tu veux dire, en même temps, moi c’est un peu pareil, la c’était juste une avant gout…. » il lui adressa alors un clin d’œil avant de la rassurer : « Mais ne t’inquietes pas, je t’ai promis que ca n’arriverait plus, je trouverai autre chose…. »

Il ne voulait pas revenir la dessus mais il y pensait et il voulait tout simplement la rassurer, rien de plus, il aurait été déçu qu’elle ait peur de le revoir, peur d’être naturel avec lui, peur de ne plus pouvoir être naturel avec elle, de peur d’une interprétation aléatoire. Qu’elle soit bonne ou fausse l’importait peu, il ne voulait pas qu’elle change, elle était un rayon de soleil à côté de lui, pétillante comme jamais et il ne voulait pas qu’elle devienne taciturne comme les vieilles….^^
Dès lors, puisqu’elle semblait maîtriser la sagesse presqu’autant que lui, il ne put s’empêcher de lui proposer de revoir avec elle la définition du dictionnaire et elle fut plutôt amusée bien qu’elle ne répondit rien.

Les nuages, l’astronomie, des cygnes et des éléphants, encore une fois, depuis qu’il l’avait rencontré ils en apprenaient l’un sur l’autre de façon légère, en abordant des sujets comme les passions avec beaucoup de simplicité, en partant d’une bêtise qui pouvait les faire délirer.
Lorsqu’il lui demanda si elle était une experte en matière de bêtise elle répondit qu’elle s’était la bêtise et lui les éléphants. Elle riait de bon cœur et il l’accompagna avec plaisir s’amusant tout autant qu’elle pour répondre :


« Au moins, je suis un expert….expert de rien de bien malin, mais expert quand même…. » levant le doigt comme s’il venait de trouver la formule de l’alchimiste ou venant de trouver la poule aux œufs d’or.

Quel plaisir de l’avoir à ses côtés..
Il ne doutait pas un seul instant qu’elle pourrait devenir une espèce de drogue auquel on devient accro…comme le chocolat, c’est tellement bon que c’est du bonheur à l’état pur, un diamant à l’état brut…Elle s’était pareil… un diamant parce qu’elle était simplement lumineuse et à l’état brut parce qu’elle semblait ne vitre que pour elle oubliant convenance et savoir vire par moment
Il lui rendit son sourire en coin, l’œil pétillant avant de lui proposer de venir voir des étoiles avec lui et de se retrouver enfermé dans une sorte de mutisme alors qu’elle n’avait rien fait d’autres que le taquiner une fois de plus. Et au lieu de lui offrir une répartie dont lui seul avait le secret il avait tout simplement répliqué avec une phrase des plus banale et des plus simples.


Il se mit alors à rire, plus de lui que d’elle et il fut pris d’une envie terrible de la remercier mais pourquoi ? Elle n’aurait pas compris..
Merci d’être si belle ? merci de me faire rire ? d’être si joyeuse ? d’être autant intéressée qu’intéressante ?
Non, c’était ridicule, ce n’était pas la peine de se faire passer pour plus fou qu’il ne l’est déjà..alors, il soupira et leva la tête vers le ciel avant de dire :


« Oh, dirait bien que mon éléphant s’est fait la malle, c’est bête…. » grimaçant légèrement pour finalement se rallongé.

« Bon, alors, ne prévois rien pour les soirs de cette semaine parce que je ne sais pas quel jour est fait pour mais je te tiendrai au courant…je laisserai un mot dans ton casier, sur ton banc en cours….ou alors, je t’enverrai un télégramme, ou je ferai un feu dans mon jardin, comme les indiens, je t’enverrai un message avec la fumée…tu sais lire les messages indiens non ? »

N’importe quoi Duke….
Non, il n’y avait rien dans le cappucino ni même dans les chichis, c’est promis…..

Il était à l’aise tout simplement…..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://empire-des-anges.heavenforum.com/index.htm
Eva Amila

avatar

Féminin Nombre de messages : 315
Love : Coeur à prendre ?
Date d'inscription : 17/02/2007

MessageSujet: Re: Et si on détendait l'atmosphère ? => Eva   Mar 13 Mar - 16:44

[Et ba, j'ai été gâtée en compliments ! Je vais rougir..... Mdr]

La sagesse... Si seulement elle en connaissait ne serait-ce qu'un dixième...Eva profitait un maximum de la vie, mais ne tombait pas dans de trop gros excès. Elle avait tout de même ses limites et les dévoilait petit à petit. Ainsi, on ne savait jamais si elle serait capable ou non de réaliser un défi. Ca pimentait l'envie de jouer et elle appréciait beaucoup plus ses victoires.
Cela faisait un moment qu'elle n'avait pas pris autant de plaisir à défier quelqu'un. Elle connaissait trop les limites de Brooklynn et de sa bande de copines pour s'amuser de cette façon. Jouer avec l'inconnu c'est tellement plus intéressant. Comme lui d'ailleurs... Il l'intriguait et chaque minute qui s'écoulait lui donnait davantage envie de découvrir le jeune homme. Généralement c'était bon signe quand elle ressentait ça. ^^
Elle ne pu s'empêcher de sous entendre qu'elle pouvait être capable de bien pire et Duke avoua qu'il ne lui avait fourni qu'un avant goût de ses capacités de jeu. Il lui rappela sa promesse, comme quoi l'incident de tout à l'heure ne se reproduirait plus, puis il ajouta qu'il trouverait autre chose. Cette dernière phrase attisa sa curiosité et elle s'empressa de le questionner :


"Et tu as déjà des idées ? Donnes-moi des indices que je saches à peu près à quoi m'attendre..."

Elle esquissa un sourire, comme si son but avait été de l'amadouer pour qu'il parle et lui dévoile alors une éventuelle provocation de sa part. Elle pouvait bien tenter, non ? On n'a rien sans rien... Et s'il était capable de bien plus, elle voulait se préparer à ne pas refaire la même erreur, c'est à dire : se laisser emporter et parler trop vite. Laisser sa langue se délier avait été une belle erreur de sa part, car elle les avait mis tout les deux mal à l'aise. Par de simples mots... En ayant jouer l'indifférence, ils auraient peut-être fait comme si rien ne s'était passé, qui sait ? Enfin bon, elle ne voulait pas repartir sur le sujet. Les questions avaient suffisament envahis son esprit pour la journée, voire même pour la semaine !
Eva était bien en sa compagnie, dans ce parc; et elle ne voulait pas que ça change. Les minutes semblaint être des secondes et le temps défilait devant elle sans qu'elle nes'en rende vraiment compte. Déjà de longues heures avec lui, alors qu'elle aurait dû être en cours. C'est sérieux, tout ça ...!

Ils délirèrent sur les nuages et l'éléphant que Duke avait vu dans ce ciel bleu; Eva étant toujours aussi taquine et provocante. Elle adorait le faire, car il y répondait avec tact et subtilité, arrivant parfois à la prendre à son propre piège. C'était tellement rare de trouver un adversaire à sa taille !
Elle répondit alors qu'elle était experte en matière de bétises et que de ce fait elle lui laissait le privilège de l'être en ce qui concernait les éléphants. Chacun son domaine, non ? ^^


"Je suis sûr que tu es un expert dans un autre, même plusieurs, domaines !" dit-elle en étant mi-sérieuse, mi-amusée.

Elle n'en doutait pas. C'était obligé qu'il soit un expert en quelque chose d'autre... Qui n'avait aucun lien avec les éléphants imaginaires. (XD) Ils se mirent à parler des étoiles et c'est alors que la jeune femme s'exclama, comme si elle venait de trouver la réponse à une question qui la tracassait depuis un certain moment:


"Tu ne serais pas un expert en astronomie par hasard ? Les étoiles...? Le ciel...? Les constellations...?"

Elle l'interrogea d'un simple regard, gardant son air taquin mais à la fois sérieux, étant sincèrement intéressée par ses propos et explications. Sa proposition, elle l'accepta volontier. Comment lui dire non aussi ? ^^ Lorsqu'il lui dit que l'éléphant s'était fait la malle elle se mit à rire et reporta son attention sur le ciel. De toute manière, elle ne l'avait pas vu, donc...
Il se rallongea, et elle resta assise, à le regarder sans rien dire.
Comme ça, elle devait ne rien faire de ces soirées, cette semaine. Au cas où une occassion d'observer le ciel se présenterait...


"Euh... Non, je sais pas lire ce genre de messages, mais tu sais... Je suis assez moderne quand même: j'ai un téléphone !" dit-elle en se moquant un peu de lui, toujours gentiment bien sûre. "A moins que toi, tu n'en ai pas... "

Elle lui adressa un sourire malin et comme elle en avait le secret : défiant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Duke Standfort

avatar

Nombre de messages : 281
Love : POPOM POPOM POPOM......je vous fait signe s'il accélère.....
Amis : Seth...même s'il m'oublie
Date d'inscription : 15/02/2007

MessageSujet: Re: Et si on détendait l'atmosphère ? => Eva   Mar 13 Mar - 18:20

Bah….tu les mérites…non ? ^^

Elle prétendait pouvoir être sage et à la limite, il acceptait lui offrir le bénéfice du doute. Par contre, elle aurait tenté de lui faire croire qu’elle n’était pas une fieffée curieuse qu’il ne l’aurait pas cru.
A peine venait-il de faire une allusion quant à la sa promesse et aux autres moyens dont il pouvait user pour gagner un pari ou pour tester ses limites, qu’elle cherchait à savoir pourquoi ;
Lui aussi, il aurait aimé en savoir des choses par rapport à elle. Des choses futiles comme des plus étranges….Etrange n’était pas vraiment le mot, il aurait souhaiter plutôt dire : « Importante » mais le mot était exagéré. Ce baiser volé l’était sans l’être après tout, mais par contre, ce qui attisait sa curiosité était les raisons pour lesquelles elle s’était permise de lui soumettre le défi qu’il pourrait recommencer. Et pourtant, Dieu sait s’il ne se posait pas la question et qu’elle lui trotterait sans doute encore longtemps dans la tête, d’ailleurs, probablement n’oublierait-il pas de le lui demander, un autre jour, lorsque l’histoire serait tassée.
A présent, c’était inutile, il ne voulait pas que le silence s’installe encore entre eux, comme tout à l’heure, car il aimait trop l’entendre rire et il adorait l’entendre le taquiner comme elle le faisait.
Dès lors, pour toute réponse, il se permit de taquiner aussi à son tour, répondant à son sourire enjôleur par un autre :


« Dis toi que je peux faire bien pire… » et il finit par un hochement de la tête confirmant ses propos et d’un petit sourire en coin pour continuer : « il n’y a pas trentesix façons de le savoir….jusqu’ou va ta curiosité ? »

C’est vrai ! jusqu’où était prête à aller pour connaître les limites du jeune homme….et c’était à son tour de reprendre son expression de défi qu’il avait un peu occulté depuis cet incident.
Duke savait que cela faisait un long moment qu’ils étaient ensemble et étrangement, il avait peur de regarder sa montre, peur de lire sur le cadran qu’il était l’heure de quitter la jeune fille, peur que ses instants léger de pure délire et de franche rigolade ne prennent fin. Cela lui avait fait énormément de bien, lui qui ne se sentait pas à l’aise chez lui, qui n’était pas en forme et pour le moment, était plutôt même mal dans sa peau…
Oui, elle lui avait fait beaucoup de bien et il préféra ne pas baisser les yeux sur son horloge…
Il préférait sincèrement attendre qu’elle ne mette elle-même fin à ces instants qui paraissaient si courts.
De délires en délires, elle précisa qu’il était expert en éléphant….quoi de plus flatteur quand ceux-ci sont imaginaire et ont la forme de nuage ?
Il plaisanta alors, jouant le jeu et précisa qu’il était au moins expert de quelque chose… ;
Et de pleins d’autres choses encore dit-elle ?
Oh, oui peut-être, sans doute même….Enfin, expert peut-être pas mais très bon oui, sans aucun doute. Il était un des meilleurs nageurs de son équipe et on le préparait à devenir le meilleure, il s’entraînait dur et d’ailleurs, ce soir, c’est ce qu’il ferait, aller nager, pour noyer ses ennuis et décompressé.
C’est alors qu’elle précisa qu’il ne pouvait être qu’un expert en étoile et en astronomie..


« Et non » dit-il en grimaçant une moue, triste qu’elle se soit trompée.

« tout ce que je sais de l’astronomie c’est ce que mon père m’a montré, après…je n’ai plus regardé un ciel étoilé depuis….. » il s’interrompit..
Il s’apprêtait à dire depuis qu’il est mort mais il n’arrivait pas, c’était des mots qui ne sortait pas, bien qu’il ait réalisé, il aviat l’impression qu’il le tuait une nouvelle fois à chaque fois qu’il parlait de lui en utilisant ce mot
« depuis longtemps…. »[i] se contenta-t-il de dire pour finir alors que ses yeux brillaient de mélancolie [/i]

« La seule chose ou je peux sans me vanter prétendre que je suis bon c’est la natation….. »

S’il avait changé de sujet, c’est pour ne pas ré-alourdir l’ambiance qui était à nouveau des plus détendues et donc, en parlant de la natation, c’était une autre passion qui prenait le dessus et la, c’était cette lueur bien différente de la précédent qui vint prendre place dans l’œil du jeune homme aux yeux bleux…ou gris…tout dépend d’où on se place.
Il se permit même d’ajouter que son éléphant avait prit la poudre d’escampette avant de se rallonger et de la regarder rire, elle, qui était restée assise.
Proposant toute une série de façon de lui envoyer un message afin de la prévenir que ce soir-la était le bon soir, il rit légèrement lorsqu’elle précisa que comme toutes les jeunes filles modernes, elle possédait un gsm, avant une fois de plus de le défier, insinuant qu’il n’en avait pas..
Et que fit-il a votre avis ? il dit :

« ah non, moi je n’ai qu’un djembé et si je tape une fois c’est le A, deux fois le B…et ainsi de suite, c’est ennuyeux parce que bon, je dois me déplacer jusqu’à la fenêtre de la jeune fille et c’est moins mélodieux qu’une sérénade mais si tu es concentré tu devrais me comprendre….. »

Il éclata de rire à ses propres bêtises avant de lui dire :

« On dirait bien que j’ai bien suivi les lecons de mon professeur experte en bêtise, j’accumule la…. »

Et d’un petit clin d’œil, il expliqua alors que oui il avait bien un téléphone et en lui donnant son numéro il répliqua :

« Tu peux me faire un appel en absence si tu veux me donner le tien…..et si tu as noté le mien bien sûr…..je sais que c’est un dur tribut mais c’est ça ou pas d’étoile… »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://empire-des-anges.heavenforum.com/index.htm
Eva Amila

avatar

Féminin Nombre de messages : 315
Love : Coeur à prendre ?
Date d'inscription : 17/02/2007

MessageSujet: Re: Et si on détendait l'atmosphère ? => Eva   Mer 14 Mar - 11:09

[Tètre pas autant... Mdr]

Etant d'un naturel curieuse, Eva ne pu s'empêcher de lui demander de plus amples explications voir même de lui donner des exemples en ce qui concernait ses éventuelles futures provocations. Il était préférable d'assurer ses arrières non ? De façon à ne pas paraitre trop surprise...
Il se contenta de répondre qu'il était capable de bien pire. Pire qu'un baiser...?! Oula, elle devait s'attendre à quoi là ? (mdr) De nouveau, il la provoqua, en affirmant qu'il n'y avait pas 36 façons de le savoir et en lui demandant jusqu'où allait sa curiosité. Si seulement elle le savait elle-même ! C'était démesuré... Elle était si facilement intéressée par quelque chose, qu'elle se laissait vite submerger par cette curisosité et cette envie de savoir et connaitre.
Elle haussa les épaules d'un air naturel puis finit par répondre :


"Bien plus loin que tu ne pourrais l'imaginer !"

Répondre à une provocation par une autre... Elle ne faisait que ça ! Elle trouvait que c'était une façon original de prolonger leur petit jeu et un moyen comme un autre d'animer leur conversation. La balle était dans son camp, et elle n'attendait qu'une chose, qu'il lui réponde avec cet tact et cette répartie bien à lui. Elle esquissa un sourire, faussement angélique et innocent.
Le temps passait trop vite, car ils étaient sans doutes trop occupé à se découvrir l'un l'autre. Ils allaient bien finir par mettre un terme à cette journée, même si l'envie n'y était pas. Pour l'instant elle profitait du moment présent, ne pensant pas à cette prochaine fin de journée, où elle passerait probablement un bon moment à s'en remémorer chaque détails, même le plus insignifiant.
Ils commencèrent alors à rire de leur soit disant savoir concernant les bétises pour elle, et les éléphants pour lui. Deux domaines bien distincts en apparance, mais commun pour eux. Lorsque la discution continua en dérivant sur les étoiles, elle lui demanda alors s'il n'était pas un expert en astronomie. Il grimaça alors, en répondant négativement. Elle fut captivée par son regard, reflètant sa mélancolie. Et hop ! Une bourde de plus à ajouter à son palmarès. Enfin... Elle n'aurait pas pu le deviner de toute manière. Mais elle s'en voulait quand même. Pour détendre alors le jeune homme, et surtout en espèrant voir réapparaitre un sourire sur ses lèvres, elle reprit :


"Bon... Alors... Tu es un expert en filles ? Avec ta côte de popularité ça ne m'étonnerait pas vraiment..." dit-elle plus bas, comme si c'était un secret. Elle le fixa, attendant sa réponse, avec un air qui pouvait vouloir dire : "Allez, tu peux me le dire... Je le répèterais pas ! ^^"

Il changea ensuite de sujet, dévoilant alors qu'il pratiquait la natation. Un athlète accompli apparement...

"La natation... Tu en fais depuis longtemps ?"

Elle observa alors son regard et le vit changer, chassant bien vite sa précèdente mélancolie. Elle pouvait voir à travers ses yeux ce qui le passionnait ou non, c'était d'ailleurs assez étrange. Mais c'est bien connu, Eva adore tout ce qui change de l'ordinaire et il en faisait parti. Il avait sa propre personnalité, on lui avait juste collé l'étiquette de "Monsieur Populaire, le tombeur de ces demoiselles..." (Wouah ! C'était recherché ça !)
Lorsqu'il parla de faire un message de fumée pour l'informer de quelle soirée il s'agirait pour observer le ciel, elle ne pu s'empêcher de faire une réflexion. Toute simplette, sans grand intérêt, mais tout de même une remarque. Ô miracle ! Elle possèdait un téléphone ! Duke continua pourtant dans son petit délire, expliquant qu'il utilisait un djembé. Elle hocha lentement la tête, faisant mine d'aquiesser à chacune de ses paroles. Il ria d'ailleurs à ses propres bétises et s'exclama qu'il avait bien retenu sa leçon.


"Quel professeur ? dit-elle en prenant un air étonné et jouant alors le jeu de la jalousie. Non parce que moi je ne donne pas de cours... Du moins pas pour l'instant ! ^^"

Il termina par lui donner son numéro de téléphone, répliquant alors qu'elle devrait le faire sonner si elle voulait voir les étoiles.

"C'est du chantage ça ! Enfin bon... C'est pour la bonne cause. Je meurs d'envie de les voir ces étoiles !" dit-elle dans le seul but de toujours et encore le provoquer. Cela allait devenir une vraie manie à force... Voire même une drogue !

Elle s'empara de son téléphone et sélectionna le numéro précèdemment enregistré, pour ainsi faire sonner le téléphone de Duke.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Duke Standfort

avatar

Nombre de messages : 281
Love : POPOM POPOM POPOM......je vous fait signe s'il accélère.....
Amis : Seth...même s'il m'oublie
Date d'inscription : 15/02/2007

MessageSujet: Re: Et si on détendait l'atmosphère ? => Eva   Mer 14 Mar - 17:23

Quelle joueuse….et quel plaisir, n’y avait-il meilleure qualité pour une jeune fille que celle-ci ?
Il en doutait sincérement.
Une jeune fille qui était aussi curieuse et qui aimait tant s’amuser, était la clé de la réussite pour un vivre une histoire d’amour des plus intenses et passionnées, ne laissant nullement la place à la routine et à l’ennui.
Bien sûr, peut-être se trompait-il mais c’était comme cela qu’il voyait ce genre d’histoire d’amour avec une fille de sa trempe.
Il n’avait que trop rarement rencontré des filles comme Eva, trop peu fréquenté, dès lors, il ne se basait que sur des a priori.
Dès lors, puisqu’elle voulait savoir, il ne lui précisa pas grand-chose mis à part qu’il pouvait faire bien pire qu’un simple baiser volé au coin des lèvres.
On a déjà vu plus déstabilisant non ? il aurait très pu lui offrir un vrai baiser, de ceux qu’on oublie pas et ce, peu importe de qui il vient.
Alors, oui, il pourrait faire bien pire….
Et bien qu’il ne fut pas surpris de la réponse de la jeune fille qui se prenait sans soucis au jeu de la provocation, elle répondit qu’il était loin de s’imaginer jusqu’ou elle aurait pu aller, et lui, dans l’esprit du jeu, bien qu’il y avait une part de sincérité dans les mots qui suivirent, il répliqua aussi vite qu’elle eut finit de parler :


« Je ne demande qu’à voir ma chère….sauf si bien sur, tu as déjà atteint te limites.. »
Si on lui aviat demandé où il voulait en venir, il aurait été capable de donner une réponse claire mais, elle l’intriguait et était curieux d’en savoir plus sur cette jeune fille.
L’un comme l’autre, s’amusait à se provoquer, à se tester, se taquiner et il se demandait comment interpréterait les mauvaises langues du lycée.
Et la provocation laissa la place à l’amusement apparemment, une chose était sure, c’est que mis ensemble, ces deux la étaient capable de se balader l’un l’autre sur un panel d’émotions aussi diverses qu’intenses comme, le jeu, l’amusement, la gêne, le charme…..pfiou, une chose était sûr, c’est qu’il penserait souvent à cette après midi….
De nuage à un éléphant jusqu’à des étoiles, il semblait qu’elle le prenait pour un expert en astronomie mais malheureusement, il dû décliner cette spécialité à contre cœur, il n’en connaissait que ce que son père lui avait dit et appris, et c’est la mélancolie qui prit la place dans ses yeux.
Ils étaient tellement expressifs et lui, en général si pudique quant il s’agissait de ses sentiments ou de ses émotions.
Pourtant, lorsqu’il s’agissait de son père, il n’arrivait à maîtriser cette mélancolie qui prenait place dans son œil, cette mélancolie qui lui faisait mal et qu’il ne pouvait cacher.. tristesse, mélancolie, déception, sont des expressions qu’il cache par fierté mais quand il s’agit de son père, il devient vulnérable à souhait….
Peut-être l’avait-elle remarqué où est-ce toujours par respect qu’elle ne posa aucune question et qu’elle changea de sujet…cherchant à donner un peu de dérision à la question qui les préoccupait.. ;.et c’est un bien grand mot.
Qu’elle se rassure, elle ne pouvait pas deviner cela faisait une journée qu’il se connaissait, elle n’aurait pas pu deviner.

Dans une tentative réussie de ne pas voir le jeune homme sombrer dans la mélancolie, elle prétendit qu’il était un expert en fille..lui jetant un regard qui voulait dire : « Vas y avoue »
Il se mit à sourire, se mordant la lèvre avant de passer sa main sur son menton avec une expression qui racontait : « Pourquoi je suis pas surpris ? »


« Oh….non mais souvent j’aimerais, il y a rien de plus compliqué qu’une fille….non mais sérieusement, je dis pas ça pour te taquiner, je le pense hein…ca fait la tête on sait pas pourquoi, ça rale si on est avec nos copains mais il faut les laisser avec leur copine, ça rale si on vient les chercher en retard alors que quand on arrive, elles sont quand même pas prête, on se fait engueuler si on décroche pas quand elles s’appellent mais leur gsm, c’est plus un bijou qu’autre chose, toujours sur vibreur et elles ne l’entendent pas donc, ca ne répond pas non plus….Et la c’est encore rien, ca veut quand on les aime et quand elle y arrive, elle parte en courant, sous prétexte qu’on les étouffe…, ca manque d’affection mais ca ne supporte pas trop en avoir. Non, franchement, je pense que je ne serais jamais une expert en matière de fille. ;;malgré ma côte de popularité dont je n’abuse jamais….ou plutôt pas….enfin, rarement….occasionnellement ….enfin….juste quelques fois, de temps en temps…… »

Pas la peine de mentir, tout le monde sait que les rumeurs partent toujours d’une part de vérité, et si ce n’était pas vrai qu’il changeait de copine si rapidement qu’il n’arrivait pas à se souvenir de leur prénom, il fallait admettre qu’il n’avait que rarement souffert de solitude, même s’il n’a été que rarement amoureux.
Non, lui c’est la natation, le seul sport où il aurait sans se vanter, prétendre qu’il était bon :

« Oui, j’en fais depuis que je suis tout petit…compétition et tout et tout….je m’entraîne chaque jour … si tu veux me trouver, en général, je suis la bas, à la piscine….tous les soirs. …. » répondit-il lorsqu’elle chercha à savoir depuis combien de temps il nageait…et la mélancolie avait laissé place à sa passion, et à une autre lueur dans l’œil :

« Mais, je t’ai dit tout à l’heure que l’eau était ma deuxième maison, c’était pas des blagues tu sais, j’adorerais faire de la plongée un jour. D’ailleurs, j’attends toujours que tu me parles d’un de tes r^ves, tu te rappelles ? »

Lui n’avait pas oublié et n’oublierait pas….mais, le dernier sujet en cours, fut la façon dont il lui ferait savoir que ce soir la, était le bon soir pour observer les étoiiles et les voir, il était parti seul dans un de ses délires avec les messages de fumée, etc….
Se rendant compte qu’elle allait le prendre pour un fou, il se mit à rire pour lui dire qu’il avait bien reetenu la leçon, du moins, les leçons qu’elle lui avait apprises mais elle faisait semblant de rien, faisant mine d’être jalouse :


« Oh, je ne sais pas si tu la connais, elle a des tas de qualités si on cherche bien au milieu des défauts, elle adore les pistolets à l’eau et ne sait pas manger les chichis…mais bon, je vais pas te donner son nom, ça ne sert à rien…. » il lui adressa un clin d’œil avant de lui communiquer son numéro de gsm, précisant qu’elle était libre de lui donner le sien, via un appel en absence, mais qu’en fait, elle n’était si libre de cela car c’était le prix à payer pour voir des étoiles.
Toujours en rigolant et en le provoquant, elle répliqua qu’elle cédait pour voir les étoiles et plongeant son regard dans le sien avec une expression étrange sur le visage accompagnée d’un sourire malicieux au coin des lèvres il répondit :


« Evidemment, c’est sûr, qu’importe d’ailleurs que ce soit avec moi ou non n’est ce pas ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://empire-des-anges.heavenforum.com/index.htm
Eva Amila

avatar

Féminin Nombre de messages : 315
Love : Coeur à prendre ?
Date d'inscription : 17/02/2007

MessageSujet: Re: Et si on détendait l'atmosphère ? => Eva   Jeu 15 Mar - 10:24

La provocation... Encore et toujours cette provocation et ce perpétuel jeu. Elle allait devoir se calmer, car la situation pourrait de nouveau déraper sans qu'elle ne l'ai vraiment désiré. Le silence de tout à l'heure l'avait mis mal à l'aise et maintenant qu'elle avait retrouvé tout son pep's et s'était décontractée, elle ne voulait pas refaire d'erreur. C'était compréhensible, non ? Duke était des plus charmant et de ce fait il aurait peut-être été difficile pour elle de résister. Elle avait déjà laisser sa langue se delier sans faire attention, alors il ne fallait pas écarter le risque que cela se reproduise.
Il lui affirma alors qu'il était capable de bien pire et que cela ne dépendait que de sa curiosité. Elle était curieuse, parfois bien trop... Mais apparement, il était bien décidé à voir jusqu'où elle était capable d'aller. Cela ne pimentait qu'un peu plus le jeu et accentuait le sourire mutin sur son visage.


"Tu ne demandes qu'à voir ? répéta-t-elle pour ensuite reprendre : Et que veux-tu que je te montre ? Je suis capable de tout, ou presque..."

Et c'était bien vrai. Elle était capable de faire un bon nombre de choses toutes aussi farfelues et folles les unes que les autres. De plus, la liste de ce qu'elle ne se permettrait pas de faire avec un inconnu s'effaçait doucement, car elle appréciait beaucoup le jeune homme et lui faisait comme qui dirait confiance. Elle était à l'aise à ses côtés, et c'est tout ce qui lui suffisait pour accomplir tout et n'importe quoi ! ^^
Ils cessèrent de se provoquer pour de nouveau jouer. Ils rièrent en observant les nuages, qui pour certains avaient la forme d'éléphant. La discution se tourna ensuite vers le ciel et ses étoiles. Elle lui demanda alors s'il était expert dans ce domaine et c'est avec un brin de mélancolie dans le regard qu'il répondit que non, évoquant alors son passé avec son père. Pour se rattraper, Eva lui demanda par la suite s'il était un expert dans un tout autre domaine: les filles...Elle lui rendit son sourire et l'écouta attentivement.
Alors comme ça les filles étaient très compliquées... Bon, il y avait bien une part de vérité dans ce qu'il disait, elle devait l'admettre. D'ailleurs ça l'amusait de pouvoir ainsi connaitre le point de vue des hommes à ce sujet. De cette façon, elle pouvait percevoir leur façon de penser et surtout la manière dont ils les voyaient. D'après sa description, les filles étaient vraiment des petites pestes qui ne pense qu'à une chose, si ce n'est deux : leur petite personne et enquiquiner leur monde.


"Elles sont toutes comme ça d'après toi ?"

Il avoua ensuite qu'il ne serait sans doutes jamais un expert malgré sa popularité, dont d'après lui il n'abusait jamais. Elle entendait bien les commérages et autres rumeurs et savait que souvent ce n'était pas fondé... Mais une rumeur n'est qu'une vérité parfois trop exagérée en réalité. Elle ne pouvait que le croire à après tout, puisqu'il le disait, c'est que c'était probablement vrai. Il n'aurait rien à gagner en lui mentant de toute manière.
En parlant de sa passion, la natation, il lui rappela alors un de ses rêves, celui de faire de la plongée sous-marine. Il n'oublia pas de lui redemander de lui parler d'un de ses rêves à elle... Si seulement elle savait ce qu'elle voulait. Beaucoup désirait rencontrer LE prince charmant qui ferait battre leurs coeurs à tout rompre; d'autres rêvaient de gloire, de paillettes et de luxe... Elle ? Elle ne devait pas être normal car elle ne savait pas de quoi elle avait réellement envie.


"Je m'en rappelle... Mais je n'ai rien à dire... Je ne dois pas avoir de rêve en faite, puisque je ne sais pas quoi te répondre."

Elle termina sa phrase en haussant les épaules et en esquissant un sourire en coin.
Duke finit par lui faire part de la façon dont il la préviendrait pour qu'elle sache quand ils iraient observer le ciel. Elle le taquina et il continua son petit délire en prétextant avoir bien retenu les leçons de son professeur. Elle fit mine d'être jalouse en lui demandant de qui il s'agissait. Il répondit alors qu'elle ne devait pas la connaitre, en la décrivant brièvement.


Ca peut servir... Si je la rencontre, qu'on sympathise et que je la reconnais je pourrais par la suite la tuer ! ^^ dit-elle en jouant toujours la comédie de la jeune fille jalouse.

Il lui donna son numéro et elle le fit sonner. C'était ça ou elle ne pouvait pas voir les étoiles.


"Ba... Avec toi c'est mieux quand même ! Et puis si ça se sait, tout le monde va parler de moi le lendemain ! Je vais devenir une vrai vedette !"

Elle lui fit un clin d'oeil, lui montrant bien qu'elle n'en pensait pas un mot et que ceci n'était qu'une simple plaisanterie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Duke Standfort

avatar

Nombre de messages : 281
Love : POPOM POPOM POPOM......je vous fait signe s'il accélère.....
Amis : Seth...même s'il m'oublie
Date d'inscription : 15/02/2007

MessageSujet: Re: Et si on détendait l'atmosphère ? => Eva   Ven 16 Mar - 7:13

Et voilà, comme si de rien n’était, comme si rien ne s’était passé précédemment, juste avant qu’il ne lui propose d’aller au parc. Alors que lui, s’imaginait déjà qu’elle allait le laisser la, prétextant une excuse du style : « OH j’avais pas vu l’heure et j’ai une réunion avec les filles…. » ou tout autre du même genre, tant il pensait avoir exagéré avec elle, fut déjà surpris qu’elle accepte de le suivre et voilà qu’en prime, elle faisait abstraction de cela, continuant à le provoquer.
L’un comme l’autre, se prétendait capable de beaucoup de chose, et si lui savait qu’il ne mentait, en ce qui concerne la demoiselle, il n’en savait rien. Pourtant, elle acceptait de lui prouver, de lui montre et un sourire en coin au bout des lèvres, quitte à la mettre mal à l’aise, il lui répliqua :


« Oh, mais j’ai déjà vu…tu annules tes défis aussi vite que tu les prononces….. »

Il lui adresse un petit clin d’oeil taquin parce qu’évidemment il la taquinait. D’ailleurs, il avait accentué ses propos par un grand signe de tête et avait fait de grands yeux.

« Plus sérieusement, on improvise un défi, je ne pourrais pas t’en proposer un comme ça, la maintenant tout de suite….et puis, c’est à ton tour….quoique, je me demande si je ne devrais pas considérer que le fait d’annuler un défi veut dire qu’on perd son tour… » termina-t-il en fronçant les sourcils et inclinant la tête faisant mine de réfléchir mais, une fois prononcé, il la regarda du coin de l’œil, histoire de voir l’expression de son visage.
Cette expression qu’ont les jeunes filles lorsqu’on les taquine…
Ils passèrent donc à l’interprétation des nuages ou une fois de plus, notre cher Standfort avait réussi à donner à ce jeu un côté des plus farfelus en prétextant voir un éléphant qu’il était seul a voir. De cet instant particulier, semblable à ses souvenirs d’enfants, il laissa son esprit vagabondé à ces soirs où en compagnie de son père, il observait les étoiles. C’était étrange, il y avait pensé la veille, durant la nuit avec sa sœur et depuis, il avait très envie de recommencer mais il ne se sentait pas la force de le faire avec sa sœur. Il se doutait qu’elle n’aurait pas la force de vivre pareille instant sans fondre en larmes, et il n’aurait pas trouver les mots pour la consoler, il n’avait jamais été doué pour cela.
De fil en aiguille et la jeune fille intéressée, il proposa de monter tout cela à Eva qui semblait tout aussi enthousiaste que lui mais avant cela, elle se mit à chercher en quoi le jeune homme pouvait être un expert.
Astronomie ? NON
En fille ? OH DIEU NON, et s’il existait un homme qui connaissait les filles assez que pour être considérer comme une expert, alors qu’on le lui présente, il aurait besoin de lui poser deux ou trois questions. Il lui fit donc la liste de tout ce qu’il avait à reprocher aux filles en général, et il fut amusé de l’entendre lui demander s’il pensait vraiment qu’elle étaient toutes comme cela.
Mais son amusement fut de courtes durées, car il se devait à présent de lui répondre et il ne savait trop que dire.
Il se contenta alors d’être sincère, laissant de côté ses taquineries, son regard espiègle et son sourire mutin :


« Euh…si elles sont toutes comme ça….je ne sais pas, mais en tout cas, celle que j’ai rencontre oui….je dirais donc que j’attends d’en rencontrer une qui me fera penser le contraire et accessoirement tomber amoureux, comme ça ben je la marie…. »

Il haussa les épaules comme si c’était une fatalité et l’expression sur son visage collait parfaitement à la suite de son discours :

« Et comme elle ne court pas les rues, je suis sûre que je ne prends pas beaucoup de risque….mais bon, je ne mets pas non plus tout le monde dans le même sac ou je ne serais pas avec toi maintenant….. »

Et c’était vrai, s’il s’était fié aux rumeurs avant son impression, il aurait éviter de discuter avec la jeune fille, s’imaginant qu’elle était le stéréotype même de l fille qui pense à elle, à la mode et accessoirement, tant qu’à faire….à elle….

Précisant alors qu’il ne jouait pas de sa réputation, ou plutôt, que cela lui arrivait très rarement, il revint sur l’idée du rêve et sur son autre et ultime passion qu’était la natation.
Elle prétendait qu’elle n’avait pas de réel rêve et alors, en haussant les épaules il répliqua alors qu’elle en aurait sans doute un, un jour, que cela ne s’improvisait pas, cela se ressentait et au moment ou elle lui parlait, si elle n’en avait pas, c’est tout simplement parce qu’elle n’était pas encore ouverte à cela.


Enfin, repassons aux choses sérieuses, il y avait cette « nuit » qu’ils avaient prévus de passer ensemble, devant les étoiles avec pour ami un bouquin et un télescope et il fallait s’organiser.
Plaisantant, il lui cita toute une série de méthode archaïque pour lui faire passer le message et alors qu’il prétendait avoir bien appris sa leçon en matière de bêtises, il a décrit, en faisant allusion à quelques détails de l’après midi et elle faisait mine d’être jalouse.


« La tuer ? » dit-il comme horrifié, « tu ne peux pas faire ça, j’ai encore une soirée à passer avec elle…et je suis déjà pressé d’y être alors, laisse moi au moins ça….et puis…soit pas jalouse ma petite Eva, tu es bien meilleure qu’elle en matière de bêtise….. »

Il lui donna alors son numéro de téléphone, proposant un appel en absence, qu’il puisse avoir son numéro et lorsqu’il sonna, il le sortit de son sac banane pour encoder la demoiselle, mais non sans avoir au préalable répondu au raillerie de la miss.

« AH Ouiiiiii, je comprends maintenant pourquoi tu me supportes depuis ce matin, c’est pour faire augmenter ta côte de popularité mais rassure toi, tu n’es pas obligée d’observer les étoiles pour ça, tu te rappelles de Mickey, que j’ai rencontré ce matin au starbuck, il est parti parce qu’il t’a prit pour ma petit copine….on parie combien que demain, je te tenais la main, je t’ai filé ma cuillère pour tourner dans ton café, je t’ai embrassé fougueusement à peine on était sorti du starbuck et comble du comble, on a pas été en cours et Dieu seul sait ce qu’on a pu faire… »

Et le pire, c’est qu’il n’exagérait pas, c’était tout à fait le genre de connerie et de rumeurs qui pourraient circuler dès le lendemain :


« Et surtout, un conseil, ne démentis pas, parce que cela voudra dire que c’est la vérité. Mais si tu ne démentis pas, alors la, tu vas t’attirer les foudres de…..pffff je ne les comptes plus…. »

LA par contre, juste sur la fin de sa phrase, il exagérait un peu.

« Tu es sûre que tu veux passer une soirée avec moi ? parce que la, c’est plus une vedette que tu seras c’est….ma petite copine…tout le monde sera au courant, sauf toi et moi…. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://empire-des-anges.heavenforum.com/index.htm
Eva Amila

avatar

Féminin Nombre de messages : 315
Love : Coeur à prendre ?
Date d'inscription : 17/02/2007

MessageSujet: Re: Et si on détendait l'atmosphère ? => Eva   Sam 17 Mar - 13:36

Eva avait prétendu être capable de tout, enfin... Presque. D'ailleurs elle lui avait demandé ce qu'elle pouvait bien faire pour le lui montrer. Ce à quoi elle ne s'attendait pas c'est à sa réponse. Elle esquissa un faible sourire, quelque peu mal à l'aise. Effectivement elle avait annulé son défi, car ce n'était qu'après l'avoir prononcé qu'elle avait pris conscience de la portée de ses mots. Il venait de marquer un point, car elle ne savait pas vraiment quoi lui répondre. Il repri, plus sérieusement cette foisci, sans qu'elle ne prononce le moindre mot. C'était à son tour de lancer un défi, mais le jeune homme hésitait à le lui retirer. Elle haussa les épaules et dit d'un air très détaché :

"Fais comme tu veux... De toute manière je suis plus douée pour réaliser un défi que pour en lancer un."

Elle disait vrai en plus... Elle préférait relever les défis, plutôt que de les donner. Eva trouvait ça bien plus amusant lorsqu'elle devait atteindre ses limites grâce au jeu. Elle ramena doucement ses genoux contre sa poitrine, et fixa le ciel. Il faisait beau, et quelques nuages permettaient au soleil de se faire plus doux. Ils observèrent d'ailleurs ses nuages, leur donnant des formes quelques fois particulire pour ne pas dire étrange. Leur discution, toujours aussi légère, dériva sur les étoiles. Il semblait réellement aimé l'astronomie et c'est pourquoi, elle lui demanda s'il était un expert dans ce domaine. Il y répondit négativement et elle ne pu s'empêcher de lui reposer la question, mais en parlant désormais de la gente féminine. Sa réponse fut très constructive... Eva en appris un peu plus sur la façon qu'avaient les hommes de les percevoir. De vraies chipies ces filles !

"Toutes celles que tu as rencontré ? Et bien tu n'as pas tellement de chance alors ! Je suis sûr que beaucoup ne sont pas comme tu le dis, sauf qu'elles se font discrètes... Et peut-être que tu les effraies aussi !"

Elle lui fit un clin d'oeil taquin. Eva se servait beaucoup de la popularité du jeune homme pour l'embêter. Elle y faisait référence, tournant tout ceci à la plaisanterie et au jeu. C'était pour elle une provocation comme les autres. Il reprit alors son discours, précisant qu'il ne mettait pas tout le monde dans le même sac. La suite de sa phrase attisa sa curiosité.

"A bon ? Pourquoi...? Je ressemble à toutes ces filles au premier abord ?"

Sa réponse l'intéressait beaucoup. Elle voulait savoir ce qu'il pensait d'elle, car Eva savait pertinement que le seul fait d'appartenir au groupe des Mannequins faisait d'elle aux yeux des autres, une fille superficielle et narcissique, qui ne pense qu'à son look et sa popularité.
Ils parlèrent ensuite des rêves, repensant alors à leur conversation au Starbuck Coffee. Elle n'en avait pas tout simplement car elle ne s'était jamais vraiment posé la question. Puis la discution devint un peu plus sérieuse, passant à "l'organisation" de leur soirée sous les étoiles. Eva fit mine d'être jalouse d'une autre fille, prétextant qu'avec son nom elle pourrait la tuer. Il prit un air horrifié et Eva ne pu s'empêcher de rire.


"Oui la tuer... Il n'y a pas de place pour deux expertes dans ce domaine. C'est elle ou moi et tant qu'à choisir je préfère que ce soit moi !"

Duke termina par lui donner son numéro de téléphone, et la jeune femme ne perdit pas de temps pour le faire sonner. Elle y tenait à sa soirée ! (Mdr)
Un sourire amusé se dessina sur ses fines lèvres lorsqu'il lui expliqua ce qui était probable qu'elle entende demain à son sujet, par simple commérages.


"Rien que ça ? Et bin... Je vais devoir faire attention à toutes ces filles hystériques qui ne rêvent que d'une chose : que tu leur dise bonjour en les croisant dans le couloir !"

Elle exagérait un peu, mais ce genre de filles existait !

"Ce que l'on peut dire sur moi je m'en fiche pas mal... Si je passe un bon moment et que ça leur permet d'avoir un sujet de discution, pourquoi pas ? Refuser une telle invitation pour ça ? Jamais !"

Elle lui adressa un regard en coin et rajouta avec légèretée :

"Et puis qu'elle fille n'a jamais voulu être la petite amie de Duke Standfort, même par simple rumeur ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Duke Standfort

avatar

Nombre de messages : 281
Love : POPOM POPOM POPOM......je vous fait signe s'il accélère.....
Amis : Seth...même s'il m'oublie
Date d'inscription : 15/02/2007

MessageSujet: Re: Et si on détendait l'atmosphère ? => Eva   Mar 20 Mar - 8:20

[Désolé du retard]

Capable de tout, c’est un bien grand mot, surtout quand on est en face d’une fille comme elle ou même à une autre échelle d’un garçon comme lui.
Non pas qu’il soit mieux que tous et toutes, mais tout simplement parce qu’il avait dans l’œil une lueur d’audace qui semblait préciser qu’il était bel et bien capable de tout et que peu de chose lui faisait peur.
Elle, comme beaucoup d’ailleurs, préférant répondre à un défi plutôt qu’en trouver un et il sourit un peu face au paradoxe de ses propos. Si elle réalisait les défis qu’il lançait mais n’en avait aucun en retour, alors c’était toujours les limites du même qui était testé et qui pouvait ainsi attester de sa « bravoure ».
Même s’il est amusant de voir une jeune fille porté des sous vêtements par dessus et non pas par dessous ses vêtements comme le veut normalement la bienséance, relever un défi est quelque chose de grisant qui pour un amateur, est primordial pour réussir un jeu.
C’est comme au poker, on attends tous la main suivant quand la nôtre est mauvaise non ?
Enfin, lorsqu’il la vit esquisser un faible sourire, un peu mal à l’aise alors qu’il faisait allusion à l’incident précédent, bien que délicieux, il ne put s’empêcher d’afficher un petit sourire satisfait.
Pourquoi ?
Tout simplement parce qu’il avait entre les mains le bon moyen de la mettre quelque peu mal à l’aise, comme elle précédemment, et il se dit tout simplement que c’était….1 à 1 => Ex æquo.


« Tu sais que c’est très injuste ? Moi aussi je suis plus doué pour réaliser, mais si c’est toujours le même qui propose, le plaisir est unilatérale….avec un peu d’imagination, je suis sûre qu’un de ses 4, tu pourras te venger de mon audace…. »

Et il lui adressa un petit clin d’œil amusé avant de partir sur un tout autre délire, car oui, ensemble, ces deux-la pouvaient délirer longtemps et sans se prendre la tête. Elle se moquait de lui amicalement et non seulement il n’était pas susceptible mais en plus, il savait se servir de sa taquinerie « contre » elle, histoire de pimenter le jeu et le tout était fort plaisant.
Lui, de nouveau allongé, elle était resté assise à ses côtés, pour continuer à le voir et elle ramena alors ses jambes contre sa poitrine avant de parler « d’expert » en astronomie et ensuite, en matière féminine.
Alors qu’il venait de lui faire une description fort peu élogieuse de la gente féminine, elle usa d’un mot qui le fit écarquiller les yeux…EFFRAYER ? Mais on fait plus difficilement plus gentil que lui.
Bon bien sûr, il n’est pas parfait bien au contraire, et ses défauts ne sont pas les moindres, mais lorsqu’il tombe amoureux par exemple, il peut être le jeune homme le plus attentionné et le plus tendre qui soit. Mais bien sûr, pour s’en rendre compte, il fallait percer sa carapace et ce n’était pas chose aisée étant donné qu’il était méfiant mais il fallait juste avoir une bonne paire de gants ou une bonne dose d’humour.


« Effrayer ? mais je n’ai rien d’effrayant au contraire…je crois même, sans prétention aucune, que je suis quelqu’un de plutôt sympathique non ? pourquoi je les effraierait ? et puis en plus, ce serait dommage qu’elle se cache parce que je peux donner beaucoup de moi… » Il leva alors le doigt comme s’il venait de trouver la formule de l’alchimiste : « Ca c’est encore une histoire de préjugés, si je n’étais pas le fils Standfort je ne ferai peur à personne…. »

Elle avait voulu le taquiner, vu son clin d’œil, mais, il avait pris ça un peu plus sérieusement qu’elle ne l’avait sans doute prévu.
En fait, réfléchissant à la question qui suivit, si elle ressemblait à toutes les filles, il réalisa que ce n’était pas si difficile que ça de percer sa carapace, la, à cet instant précis, il ne se méfiait nullement d’Eva….Elle était trop fraîche et trop pétillante pour qu’on se méfie d’elle. Elle respirait trop la joie de vivre et il n’avait que rarement été si complice avec une jeune fille fraîchement rencontrée….


« Franchement ? non, tu es pire que les autres…… » Il lui adressa alors un clin d’œil avant de reprendre : « Non, plus sérieusement, je serais tenté de dire que tu n’es pas comme toutes les autres….je ne connais personne qui dès la première rencontre me balance de l’eau à la figure et me barbouille de chocolat… » il s’interrompit alors reportant son attention vers la jeune fille et plongeant ses yeux bleus dans ceux gris vert apparemment pour continuer sur un ton encore plus sérieux : « Et….j’ai rarement passé un aussi bon moment et un si simple avec une fille….. »

D’un nuage a des confidence en passant par des défis et des rêves, ils finirent par s’arranger pour cette soirée astronomie qu’il lui réservait mais non sans une fois de plus repartir sur un petit délire concernant l’autre experte en bétise…

« Oh mais non, pas la peine de la tuer, tu la mets dans avion pour Tokyo…. » dit-il en haussant les épaules « Parce que bon, tant qu’à choisir un maître de la bêtises, autant que je garde le meilleur si je veux progresser… »

IL prit alors un air innocent et de délire en délire et un échange de numéro de téléphone, il finit par lui dire que passer une soirée avec lui, était être exposé aux rumeurs. Et avec de faux airs d’arrogant, se tapotant l’épaule comme s’il avait de la poussière sur son pull il dit :

« Oui, rien que ça…..Que veux-tu, c’est ça être populaire mais bon, pour éviter que tu aies des ennuis, a chaque fois que je croiserai une fille dans le couloir, je n’hésiterai pas à leur dire bonjour, comme ça, tu ne risques pas de retrouver des rats dans ton casier, de la colle dans des baskets de gym et qu’elle donne un coup de ciseau dans des cheveux pendant un cours de math…. »

Tout comme elle, il exagérait mais quand on a bien connu son ex, on est surpris de rien. Elle était d’une jalousie féroce, si bien que s’il vivait à l’époque de la monarchie française bon nombre de femmes auraient été empoissonnées^^

La suite du discours de la miss lui fit tout de même plaisir. Elle semblait tenir à cette soirée qu’il lui proposait, et il se moquait bien de savoir si c’était pour le plaisir de partager un autre moment complice ou si c’était pour en apprendre plus sur les étoiles car ses deux raisons lui plaisait tout simplement…..parce qu’à son niveau, c’était pour ses deux raisons qu’il était pressé d’y être. Pour passer un nouveau moment avec lui et pour lui faire partager des souvenirs et une partie de sa passion.
Enfin, comme avec Eva, rien ne restait sérieux bien longtemps, au plaisir de Duke, elle lui demanda quelle fille ne rêvait pas d’être assimilée à lui réellement ou fictivement ? et puisqu’elle voulait joue à ce petit jeu, il la provoquerait une fois de plus :


« Il y en a plus qu’on ne croit, regarde toi…… »

Et il arqua les deux sourcils, la défiant du regard, curieux de savoir ce qu’elle répondrait, si elle le faisait…..Ce qui l’intéressait le plus, était l’expression qu’elle dessinerait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://empire-des-anges.heavenforum.com/index.htm
Eva Amila

avatar

Féminin Nombre de messages : 315
Love : Coeur à prendre ?
Date d'inscription : 17/02/2007

MessageSujet: Re: Et si on détendait l'atmosphère ? => Eva   Jeu 5 Avr - 15:15

[Trop désolé pour ce retard de 15 ans ! Il aura peut-être des incohérences car j'ai un peu décroché à vrai dire...]


Elle avait prétendu être capable de tout, mais devait-elle être si sûre d'elle ? Non elle ne l'était pas... C'était un petit mensonge en vérité. La preuve, elle l'avait défié, mais y avait vite renoncé. Pourquoi ? Par peur que cela ne soit pas un jeu si innocent que ça ? Peut-être...
Elle lui avoua alors qu'elle préférait les relever ces défis, plutôt que de les lancer. C'était bien plus facile, mais comme il le dit lui même, un seul en profitait. Ce n'était pas équitable, il n'avait pas tort. Mais que faire lorsque vous avez l'impressio que la moindre de vos paroles pourraient tout faire déraper ? Vous vous taisez, c'est aussi simple que ça.


Je vais essayer, mais je ne te promet rien... Mes défis sont trop... Comment dire ? Dangereux ?

Elle grimaça légèrement, ne voulant pas qu'il interprête mal ses paroles. Elle, elle se comprenait et c'était déjà pas mal. Leur discution était bien variée à vrai dire. Ils passaient d'un sujet à un autre avec une telle aisance, c'était assez surprenant. Tout s'enchainait... Eva n'avait jamais eu de telles conversations auparavant. Aussi simple, futile et agréable.

Les préjugés ! Encore et toujours ces jugements trop hatifs ! Quelle idée de t'appeler comme ça aussi ! Elle le taquinait de nouveau bien sûre, et accompagna ses faux reproches d'un clin d'oeil. C'est ton charme qui les effraie...

Elle finit par lui demander si elle était comme toutes ces filles qu'il décrivait. Etait-elle semblable à toute ces Miss Populaire un peu trop superficielle à son goût et fin prête pour prendre la relève de Barbie ? Elle espèrait bien que non !

C'est vrai que là, j'ai été comme qui dirait originale. Tu n'aimes pas le chocolat ? Avoue c'était marrant !

Il lui avoua que des moments similaires à celui-là avaient été des plus rares dans sa vie. Elle en fut, sur le coup, flattée.

Et bien je prend ça comme un compliment. J'adore ne pas faire comme tout le monde et me démarquer... Au moins tu te souviendras de moi !

Ils délirèrent ensuite sur les expertes en bétises, dont elle faisait partie. Tuer la concurrence ? Pourquoi pas après tout ? Il en valait la peine le jeune Standfort ! Wink

Tokyo ? Ce n'est pas assez loin ! Aucun pays ne sera assez loin de toute manière ! Et oui... Moi c'est tout ou rien, je veux l'exclusivité ! Possessive ? Peut-être un peu, j'avoue...

La conversation continua toujours dans cette bonne ambiance et cet esprit de taquinerie. Ils échangèrent leur numéro, organisèrent leur soirée sous les étoiles et repartirent sur le sujet de sa horde de fans hystériques. Elle grimaça lorsqu'il lui donna quelques exemples de représailles éventuels. Puis elle se posa alors la question qui était : quelle fille ne rêvait pas d'être la petite amie de ce jeune homme ? Il la cita comme exemple et ses joues rosirent quelques peu.

Qu'est-ce que tu en sais ?

Elle bluffait, mais allait-il le voir ? ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Et si on détendait l'atmosphère ? => Eva   

Revenir en haut Aller en bas
 
Et si on détendait l'atmosphère ? => Eva
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le Roman d'atmosphère (Nouvelles Presses Mondiales/Dermée)
» atmosphère marine
» détendons l'atmosphère!!!!
» Un Douxpastel d'une atmosphère musicale
» béquille mutuelle : commentaires

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Diary Of April :: The City :: Garden Park-
Sauter vers: