The Diary Of April

Entrez dans l'univers du monde d'April.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Mardi..3h30 du mat...insomnie insomnie quand tu nous tiens

Aller en bas 
AuteurMessage
Duke Standfort

avatar

Nombre de messages : 281
Love : POPOM POPOM POPOM......je vous fait signe s'il accélère.....
Amis : Seth...même s'il m'oublie
Date d'inscription : 15/02/2007

MessageSujet: Mardi..3h30 du mat...insomnie insomnie quand tu nous tiens   Ven 16 Fév - 10:06

Mardi, 3h30 du matin.

Duke se retournait encore et encore dans son lit n’arrivant à trouver le sommeil. A croire que Morphée n’avait voulu le prendre dans ses bras ce soir la.
Cela faisait 30 minutes qu’il cherchait le sommeil, 30 minutes à peine qu’il avait décidé de rejoindre les draps propres que sa mere avait changé le matin même.
Pourtant, c’était sans doute une des sensations qu’il appréciait le plus, se border soi-même dans des bras propres sentant la lavande où l’adoucissant était si apaisant.
Et malgré qu’il aimait cette sensation de fraîcheur, il semblerait que le marchand de sable ait fait l’impasse sur sa chambre.
Dans une ultime tentative, il se retourna dans son lit une derrière fois, drap sur la tête pour s’isoler complètement et peut-être enfin trouver le sommeil…
………….

Mardi, 4h du matin…

Lorsqu’il ouvrit les yeux, Duke était tout en sueur.
Il se réveillait d’un cauchemar qu’il n’aurait raconté à personne et était encore un peu secoué.
Le cœur battant et encore essoufflé par cette vision nocturne peu plaisante, il se redressa légèrement pour attraper son GSM qui faisait également office de réveil et constata qu’il n’avait fermé les yeux que 30 min. Il soupira à la vue de ces les lettres digitales qu’il affichait.
Il attrapa la bouteille d’eau qui régnait à côté de son gsm pour en boire une grand gorgée.
Il se réinstalla un peu mieux dans son lit et tenta de se rendormir le plus rapidement possible, mais il restait la, les yeux grands ouverts, observant les petites particules de poussière que l’on pouvait apercevoir grâce à la lune dont les légers rayons de lumière était filtrés par le store de la fenêtre.

Comme il le craignait, impossible de retrouver le sommeil….tout ses souvenirs qui étaient venu le chatouiller dans ses rêves le torturait à présent.
Le visage de son père, le désespoir de sa mère, le regard effrayé de sa sœur…..
Il se redressa alors dans son lit s’encourageant d’un murmure qui disait
: « Leve-toi et marche »

Il prit alors le chemin de la salle de bain le plus silencieusement possible, quittant sa chambre la laissant grande ouverte.
Il se rafraîchit le visage et se lava les dents avant d’enfiler par dessus son boxer un pantalon de training et un singlet blanc.

Toujours sans faire de bruit, il se dirigea vers la cuisine ou il attrapa une pomme pour aller s’asseoir dans le salon, non loin du feu ouvert qui crépitait toujours dans la cheminée.


*Tiens, quelqu’un a du oublié de l’éteindre avant de monter…ça doit être Gaby, elle ne sait faire que des bourdes* pensa-t-il en hochant de la tête et en s’installant dans le fauteuil juste devant.

Tout ce qui se passait mal ici, était toujours à cause de Gaby pour Duke, il ne la supportait pas. Il ne la détestait pas non plus, il ne fallait pas exagéré mais elle l’exaspérait au plus au point. Sa mère était aveuglé par cet homme aveuglé par sa vie….Heureusement qu’il avait April…
Il ramena l’une des couvertures à lui et jeta un œil à travers la grande porte vitrée de salon, donnant sur le jardin et il remarqua alors que ce jour, était un soir de pleine lune et il n’était pas réellement étonné.
On raconte que ces soirs la, les gens et les animaux sont plus agités…….
On raconte que les gens passent des nuits moins agréables et que tout est plus intense..
Il ne savait pas si c’était une rumeur ou non, mais il s’avérait qu’aujourd’hui était justement un soir de pleine lune.
Concentrée sur cette vision de l’obscurité réduite par les doux faisceaux lumineux de la lune, il sursauta en entendant un bruit sourd dans la cuisine. Comme si quelque chose ou quelqu’un était tombé.


« Il y a quelqu’un ? » lança-t-il en se levant d’un bond. « Gaby ? »

Quelque chose était tombé, cela ne pouvait être que Gaby.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://empire-des-anges.heavenforum.com/index.htm
April Standfort
¤SunShine Admin¤
avatar

Féminin Nombre de messages : 501
Age : 26
Love : Qui voudrait de son ♥
Amis : £vєяyβσdy'ѕ
État D'âme : Wєıяd
Date d'inscription : 04/02/2007

MessageSujet: Re: Mardi..3h30 du mat...insomnie insomnie quand tu nous tiens   Ven 16 Fév - 13:08

[Mais non c'est pas Gaby^^]

Ce soir là, April avait décidé d’aller se coucher dans son lit assez tôt. Ces temps ci April était souvent fatigué alors elle décida de regagner son énergie d’antan en faisant une bonne nuit de sommeil. Après le souper familial, April s’était rapidement dépêcher de monter en haut pour enfiler son pyjama. Avant, April avait toujours eu l’habitude de mettre son pyjama dès qu’elle revenait de l’école. Mais depuis qu’elle avait en quelque sorte une nouvelle famille, son beau-père l’interdisait de mettre son pyjama avant le souper familial. Comme si on devait d’habiller chic pour manger, il fallait qu’elle attende après l’heure du souper. Sa mère était subitement d’accord avec cette nouvelle règle se qui attristait April de voir sa mère si influençable. Bien sur, elle ne pouvait pas vraiment rouspéter sur ce étant donné qu’elle recevrait un sermon de sa mère sur l’art d’être gentille et respectueuse envers sa nouvelle famille. Bla bla bla.. Elle avait entendue ce sermon quelques fois mais disons que son frère, lui, était le réel champion d’avoir reçu le plus de sermon ce qu’elle admirait chez lui puisqu’April n’avait jamais le courage de défier l’autorité.

Bref, après le souper familial froid et vide, April grimpa les marches de l’escalier deux par deux pour se rendre dans sa chambre. Elle enfila rapidement son pantalon jaune et rose puis une camisole rose également. Elle alla se prendre un bon bain ultra brûlant dans sa chambre de bain. L’avantage d’avoir un beau-père assez riche, c’était que chaque un avait sa chambre de bain à lui seul. April avait décorée la sienne comme elle le voulait. Elle adorait passer son temps ici puisqu’elle avait décoré ça de sorte que ce soit reposant comme endroit. Elle aimait également sa chambre mais disons qu’il y avait trop de chose dans celle-ci qui lui rappelait de mauvais souvenirs comme des bons. Surtout au sujet de son père. On y trouvait beaucoup de photo et de souvenir d’elle et lui.

Sinon, elle prit 2 heures pour son bain. Elle adorait passer sa soirée dans son bain avec de l’eau bouillonnant. Bien sur, après déjà 30 minutes dans l’eau chaude, la peau d’April était toute rabougrie. Donc, elle ne pouvait pas vraiment passer 2 heures dans son bain bien qu’elle le voulait. Sinon, le reste de sa petite soirée de relaxation, elle avait décidé de ne pas redescendre en bas puisque si elle voyait Gabriella, son niveau de relaxation descendrait en flèche et April redeviendrait rapidement héritable. Bref, April prépara son lit même s’il n’était que 8h00. Elle chercha ensuite dans sa chambre son ipod. Après une dizaine de minute à essayer de le trouver, elle commença rapidement à sa fâcher en se demandant où il était. April pensa rapidement à l’endroit où il était probablement. Elle lâcha un long grognement puis se dépêcha d’aller fouiller dans la chambre de sa demi-sœur où elle retrouva son ipod sur l’une de ses armoires. Normalement, April serait descendue en bas pour engeuler sa demi-sœur étant donné qu’elle lui volait toujours ses affaires mais ce n’était pas pour aujourd’hui puisqu’April ne voulait pas ravoir ces maux de têtes. Elle repartit dans sa chambre en serrant son baladeur dans sa main.

La jeune femme se faufila dans ses couvertes blanches et propres de son lit baldaquin. Elle prit ensuite son journal de la cachette où elle le laissait puis tenta d’écrire. Après quelques minutes de contemplation de son crayon et de sa page blanche, April le rangea nettement tout son oreiller en se disant qu’elle devait dormir et qu’elle ferait ça demain. Elle se glissa davantage sous ses couvertures jusqu’attends de les monter jusqu’à ses oreilles. Elle ferma ensuite ses lumières de chambre puis après avoir essayer de se trouver une bonne position, elle ferma les yeux. Elle s’avait qu’à cette heure-là, la douce brunette ne réussirait probablement de s’endormir étant donné qu’il y avait beaucoup de bruit en bas.Mais bizarrement, une heure après s’être couchée, April dormait déjà. La fatigue accumulée et le stress des examens qu’elle venait d’avoir lui permirent de pouvoir s’endormir rapidement.

Deux heures plus tard, April se réveilla en sursaut, après avoir fait un cauchemar. Elle se rendit compte que son pyjama était trempé étant donné qu’elle venait d’avoir l’une de sa plus grande peur à cause de son cauchemar. Elle se redressa sans lit pour passa sa main tremblante dans un cou et repousser quelques mèches de ses cheveux collées dans son front à cause de la sueur. Elle tourna la tête lentement vers son cadran où elle vit les chiffres rouges qui annonçait qu’il n’était que 11h30. À cette heure-là, April se couchait habituellement. Elle fit un petit soupire en pendant qu’elle ne dormirait sûrement pas cette nuit là. La jeune femme décida de prendre son ipod sur sa table de chevet. Celle-ci mis ses écouteurs et puis partit sa musique. Elle se recoucha dans son lit en essayant de refermer les yeux malgré que son cœur battait la chamaille. En plus elle écoutait de la musique donc ne risquerait sûrement pas bien dormir.

April se réveilla ensuite 4 heures plus tard. Elle sursauta un peu en voyant qu’elle avait réussit à dormir et qu’elle s’était endormit sans fermer son ipod. Elle le ferma rapidement puis se releva de son lit. Elle s’assit sur le bord de son lit en voyant que cette fois-ci, elle ne pourrait probablement plus dormir étant donné qu’elle avait vraiment faim et encore plus peur puisqu’elle avait refait un cauchemar. Elle prit de grande respiration pour calmer son cœur puis elle décida de se lever pour aller se changer les idées en bas en grignotant quelque chose. C’était ce qu’elle faisait à l’habitude.

Après avoir renfiler sa robe de chambre blanche et douce et mit ses pantoufles de la même couleur, April descendit doucement les escaliers en ne voulant réveiller personne. Elle regarda sa montre qui affichait qu’il était 4h00 tapant. Elle se dirigea vers la cuisine en serrant sa robe de chambre contre son corps étant donné qu’il faisait assez froid. Rendue dans la petite cuisine de style asiatique, April ouvrit le frigo en espérant y trouver quelque chose. Étant donné qu’elle avait froid, elle décida de laisser tomber les aliments du frigo puisqu’elle aurait davantage plus froid.

Elle ferma ensuite l’une des deux porte de l’appareil du style métallique puis elle ouvrit ensuite quelques portes de bois qui servaient d’armoire à manger. Elle risquerait sûrement de ne trouver que de bons aliments pour la santé. Bien qu’elle préférait cela, elle aimerait bien se trouver quelque chose de sucré pour l’endormir par la suite. Dans le fond de l’armoire se trouvait un emballage de biscuit au chocolat. April fit un grand sourire de satisfaction puis prit rapidement l’emballage en se disant que c’était sûrement pour Tom, son beau-père. Mais bon, 3 petits biscuits volés par elle ne se verrait probablement pas.Elle mit ensuite les biscuits sur la table puis se servit un grand verre de lait. Elle s’assit ensuite sur les petits tabourets du comptoir pour déguster ses biscuits et son verre de lait. Un peu nostalgique en pensant à ce qu’elle faisait, elle se rappela que son père et elle adorait faire cela plus jeune. Plus jeune, elle se levait toujours en même temps que son père dans le nuit et ensemble ils discutaient longuement autour de bons biscuits aux chocolats et de verre de lait. Mais maintenant qu’il n’était là, April était rendue seule à faire cette petite tradition. Soupirant en plongeant son biscuit dans son verre de lait, April ne cessa de penser à son père. Elle se leva ensuite après avoir déguster un biscuit, elle se leva de son tabouret pour ranger le lait et le sac de biscuit. En voulant ranger les deux en même temps, elle échappa le lingot de lait. Il eut un peu de dégât, mais April se dépêcha de le nettoyer. Mais en voulant se pencher pour l’essuyer, elle trébucha légèrement sur la flaque de lait et tomba par terre. Elle demeura quelque temps par terre, en riant un peu pour elle-même. Elle se releva difficilement puis soupira de soulagement en voyant qu’elle ne s’était pas taché. Elle essuya rapidement les petits flaques par terre puis retourna à sa place de dégustation par la suite. Elle sursauta légèrement en voyant quelqu’un approcher. Elle espérait de tout cœur que ce ne serait pas son beau-père! Lorsqu’elle entendit la voix de son frère, elle fit un petit sourire en coin en le voyant par la suite.Elle attendit que son frère approche puis en le voyant plus près, elle dit doucement:


-Toi non plus tu ne réussi pas à dormir?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Duke Standfort

avatar

Nombre de messages : 281
Love : POPOM POPOM POPOM......je vous fait signe s'il accélère.....
Amis : Seth...même s'il m'oublie
Date d'inscription : 15/02/2007

MessageSujet: Re: Mardi..3h30 du mat...insomnie insomnie quand tu nous tiens   Ven 16 Fév - 18:31

Toujours dans le salon, ce bruit sourd l’inquiétait lourdement mais bien qu’il ne soit pas de nature méfiante, il ne se rappelait pas avoir entendu quelqu’un descendre l’escalier.
D’accord, il était perdu dans ses pensées mais ce n’était pas pour autant qu’il n’aurait pas entendu le grincement que faisait le parquet à la cinquième marche.
Des heures entières, lui et sa sœur April avait tenté, pour pouvoir faire le mur, de trouver le meilleure moyen de poser son pied sur celle-ci sans se faire entendre et il avait d’ailleurs fini par trouver le truc..
Mais, après tout, peut-être était-ce April ?
Ou si c’était quelqu’un qui était venu pour les voler ?
IL tourna un peu la tête pour essayer de trouver quelque chose qui pourrait l’aider s’il s’agissait d’un agresseur…
Un tison ?
Un cendrier ?
Non, il n’y avait pas grand-chose pour assommer quelqu’un dans cette pièce sans détruire.
Son imbécile de beau-père aurait été capable de l’engueuler pour cet objet détruit alors qu’il aurait sauvé la vie de toute la famille et même s’il n’avait jamais eu peur des confrontations avec cet homme, ces derniers temps, il préférait tout de même éviter les polémiques en ce moment car il régnait à la maison une certaine tension palpable entre sa sœur et sa mère et il préférait éviter d’en rajouter.
Cependant, cela ne changeait rien, il n’avait rien pour se protéger et protéger sa famille, alors il se dit que le mieux à faire était de se prémunir de son gsm, le numéro d’urgence déjà composé et il n’y aurait plus qu’à appuyer sur « Yes » pour passer un coup de fil à la police locale.
Il n’avait rien trouvé de mieux..

C’est à taton qu’il se dirigea vers la cuisine en interpellant sa peste et saoulante petit sœur, persuadé qu’il n y ‘avait qu’elle pour faire pareil bruit.
Elle ne connaissait pas la délicatesse.
C’est alors qu’il se dit que si c’était elle, il aurait aimé qu’elle fasse le mur. Au moins, cela aurait donné au jeune homme un bon moyen de pression pour la faire taire et qu’elle arrête de le coller tout le temps.


« Gaby ? » répéta-t-il en entrouvrant la porte de la cuisine pour apercevoir sa sœur chérie, April, dans la cuisine qui a en voir sa tête, ne devait pas avoir passé une superbe nuit.
Elle prit alors la parole et il lui sourit , content de constater que c’était elle et qu’il allait enfin pouvoir passer un peu de temps avec elle en tout intimité.
Dommage qu’il fallait que cela se fasse en pleine nuit :


« Non, j’ai du dormir 30 min…j’ai beaucoup écrit et puis le peu que j’ai dormi j’ai fait un horrible cauchemar…..et je me suis dit que j’allais descendre manger quelque chose …et j’ai rien trouvé à part une pomme… Et toit ? qu’est ce que tu fais debout ? tu es montée tôt pourtant……» lança-t-il en s’approchant d’elle, afin de s’asseoir à ses côtés…ou plutôt en face d’elle.

« C’était quoi ce bruit ? tu es tombée ? » demanda-t-il intrigué…

il était persuadé de l'avoir vue monter tout de suite après le diner et l'avoir recroisée dans le couloir, sortant de la chambre de Gaby en colère en robe de chambre alors que faisait-elle debout à cette heure ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://empire-des-anges.heavenforum.com/index.htm
April Standfort
¤SunShine Admin¤
avatar

Féminin Nombre de messages : 501
Age : 26
Love : Qui voudrait de son ♥
Amis : £vєяyβσdy'ѕ
État D'âme : Wєıяd
Date d'inscription : 04/02/2007

MessageSujet: Re: Mardi..3h30 du mat...insomnie insomnie quand tu nous tiens   Ven 16 Fév - 22:38

April détestait la sensation de manger des biscuits beaucoup trop himde. C'était comme lorsqu'on trempait trop longtemps son biscuit dans du liquide, comme le lait. Bref, c'était ce qu'April avait fait. Pendant qu'elle était occupée à penser à ses souvenirs heureux et malheureux à la même fois étant donné que c'était du passé; cette époque heureuse, elle avait plongé son biscuit dans son verre. Au fur et à mesure qu'il s'absorbait de liquide, il en vint un temps où le biscuit était rendu beaucoup trop lourd, puis se déchira en deux morceaux. L'un gros et l'autre qui ne formait que l'épaisseur de son pouce. Le gros morceaux tomba dans son verre en faisait un petit "ploutsh". Malgré qu'elle ne s'en serait pas apperçut, elle posa rapidement son regard sur son verre tout de suite après avoir entendue le petit bruit. Elle soupira encore une fois en voyant son gateau dans le fond du verre. Elle le prit entre ses mains puis tenta de voir le bout de biscuit mais elle se résigna. Il faudrait donc qu'elle boive tout le contenut avant de revoir son biscuit qui risquerait surement de disparaître à voir la lenteur à laquelle elle buvait.

Depuis quelques temps, on pourrait comparé Aril à un mort vivant. Comme si tous ses muscles étaient tendus et qu'elle ne pouvait plus marcher ne rien bouger de son corps. Elle avait le teint assez pâle étant donné que la fatigue l'emparait. Et puis un virus avait attaquer son système imunitaire avant-hier. Elle était donc à moitié enrhummer, la gorde hérité , les maux de têtes terriblement et le nez qui coulait comme les chutes du Niagara. POur celles-ci? Parce que ce n'était que les seules chutes du monde qu'elle connaissait bien et puis c'était l'un des voyages le plus mémorable au chute du Niagara. C'était l'un de leur premier voyage à la famille d'antan. Que d'heureux souvenirs sortaient des pensées d'April en pensant à cela ce qui la fit sourire difficilement.

Elle aurait bien voulue penser à d'autre souvenir, ou essayer de penser à autre chose, mais Duke la tira de ses rêveries en entrant dans la cuisine en répètant le nom de sa demi-soeur. Il n'avait que son nom dans sa tête ou quoi^^ Elle fronça doucement les sourcils en ré-entendant son frère interpeller sa mauvaise soeur.Elle lui fit un joli sourire en coin lorsqu'elle le vit passer la porte de la cuisine en lui souriant lui aussi.Elle lui fit signe, en lui donnant l'idée, de venir s'assir au côté d'elle sur l'un de ses petits tabourets que comptenait la cuisine.Elle l'écouta patientement en se reconnaissant dans ses propos. Elle sourit un peu plus et répondit ensuite:

-Moi j'ai dormi quelques heures mais.. J'ai fais un cauchemard moi aussi..

dit-elle en baissant rapidement ses yeux un peu plus bas que la normal en cessant de sourire. Son rêve avait été affreux. C'était celui qu'elle faisait le plus souvent. Le petit film du moment le plus affreux et du plus triste de sa vie se rembobinait . Elle revoyait l'évenement de la mort de son père sans cesse dans sa tête et c'était toujours de plus en plus dure et douloureux à voir et à revivre. Parce qu'au fur et à mesure que le temps avançait et le nombre de fois qu'elle faisait ce cauchemar, elle se disait que c'était vraiment vrai et réel. Que ce c'était déjà produit et qu'elle ne pouvait plus rien faire ni changer puisque son père ne revienderait jamais. Bien qu'elle pourrait déccorcher la lune ou tuer qui compte en rapport avec la mort de son père, ça ne le ramènerait probablement même certainement pas. Duke la réveilla encore une fois de ses pensées lorsqu'il lui demanda ces questions. Elle mit un temps à répondre puis parvint à dire d'un ton assez neutre:

-J'étais montée en haut pour me coucher de bonne heure dans l'espoir de bien dormir. Mais disons qu'avec mes cauchemards, j'arrivais plus à dormir. Je suis donc descendue pour grignoter un peu...Comme je le faisais avec papa anciennement..

Dlle dit la fin de sa phrase en baissant le ton comme si elle n'était plus capable de parler fort. Elle baissa les yeux davantage en s'évadant du regard de Duke puisqu'elle ne voulait pas qu'il la voit ainsi. Les yeux bouffis et remplis d'eau en repensant à ce qu'elle venait de dire.Elle envala sa salive en reprenant un souffle normal après qu'il lui ait demandé d'où provenaitr le bruit de tantôt. Elle retroussa le coin de ses lèvres en répondant:

-J'ai fais un petit dégat avec le lait et disons que je me suis retrouvée les deux fesses par terre après avoir trébuché dessus...Mais j'ai ramassé t'inquiète..Sinon je m'aurais encore faire engeuler par Tom..

dit-elle un peu plus sur un ton sec. Elle refusait de l'appeller "Beau papa ou beau père" puisque dans ces mots ils contenaient père et Tom n'était pas son père alors elle se contentait de l'appeller par son prénom bein que ça ne lui plaisait pas vraiment..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Duke Standfort

avatar

Nombre de messages : 281
Love : POPOM POPOM POPOM......je vous fait signe s'il accélère.....
Amis : Seth...même s'il m'oublie
Date d'inscription : 15/02/2007

MessageSujet: Re: Mardi..3h30 du mat...insomnie insomnie quand tu nous tiens   Dim 18 Fév - 20:19

Lorsqu’il était entré dans la cuisine, il l’avait vue regarder le fond de son verre comme si elle y découvrirait la carte menant à un trésor magique mais vu les gâteaux sur la table, il se doutait qu’elle avait du revasser en trempant dans son lit l’une de ses merveilles en calorie et qu’il s’était décomposé dans le fond du verre.
Elle répondit alors à sa question et le visage de sa petite sœur adorée s’illumina également d’un sourire en le voyant entrer dans la pièce.
Il pouvait partager un moment seul à seul ca fait du bien.
Elle avait fait elle aussi un cauchemar.


« Ah bon ? quel genre ? moi j’ai révé que Tom tuait papa tu imagines ? ca me travaille beaucoup cet histoire…je suis sûr qu’il n’est pas fait pour maman…..j’aurais préféré que ce soit papa qui le tue dans mon cuachemar…… »

Il soupira…
Il n’était pas de nature désagréable ou même violente mais cet homme qui partageait le même lit que sa mère le dégoutait et rien que d’y penser, il en avait la nausée…..
En déclarant qu’elle avait elle aussi fait un cauchemar, le jolie sourire de sa princesse avait disparu et son regard s’était perdu à ses pieds, presque vide..
Il en eut mal pour elle, mal parce qu’il ne savait rien faire pour ne plus la voir malheureuse, il aimait tellement sa sœur. Il aurait voulu pouvoir porter chacune de ses angoisses mais malheureusement, cela lui était impossible car il souffrait des mêmes peines et même s’il le souhaitait très fort, plus que tout au monde, il lui était impossible de ramener son père d’entre les morts.
Alors, oui, il souffrait d’être impuissant face à la peine de sa sœur et impuissant face à la bétise de sa mere car oui, pour lui, se mettre avec cette horrible ourang-outan était une pure bétise…Et adopter sa fille était un cadenas pour elle.
Elle s’était mise toute seule les chaines et les boulets au pied, comme une grande, elle n’avait eu besoin de personne pour le faire et pleurerait toutes les larmes de son corps lorsqu’elle réaliserait….
Il lui posa une question de plus.
C’était étonnant qu’elle ne dorme pas, elle était montée si tôt.
Elle laissa quelques longues secondes s’écouler avant de lui répondre. Secondes durant lesquelles il s’était redressé pour prendre un gâteau dans le paquet et mordre dedans à pleine dent.
Sa sœur, fit allusion à son père…


« Oui, moi pareil mais j’ai pas trouvé les gateaux alors je suis aller m’asseoir dans le divant……c’est un soir de pleine lune en plus aujourd’hui….tu te rappelles quand papa nous montrait les constellations ? Je pensais à ça avant d’entendre que quelqu’un était la….. »
Il savait qu’elle pleurait, il ocnnaissait sa sœur…
Elle baissait les yeux, parlait moins fort et il aurait peut-être du parler d’autres choses mais il avait ce besoin de parler de son père plus présent que jamais…..Mais, il changea de sujet, cherchant à savoir ce qui avait provoquer ce bruit sourd et elle lui annonça alors qu’elle était tombée.
Il fut content de voir apparaître un léger rictus apparaître sur ses lèvres et il l’accompagna…


« Tu t’es pas fait mal ? » s’inquiéta-il en ne pouvant tout de même s’empêcher de rire en imaginant la scène…Enfin, rire discrètement, il avait juste un sourire amusé sur les lèvres.

« et puis, pour ce qui est des Tom, on s’en fout…la prochaine fois qu’il se permet de hausser le ton sur toi, je le ferai taire une bonne fois pour toute….et puis, qu’est ce qui se passe avec maman toi ? je vous trouve distante comme tout alors que vous étiez si proche….Aussi bien qu’avant qu’après ce qui est arrivé…. »

Il n’avait jamais été capable de prononcer ces mots : « La mort de papa…. »
Comme il ne pouvait pas se résigner à dire de gaby qu’elle était sa sœur et de tom son beau père..
C’était pour lui deux étrangers qui vivait chez lui, chez son père…
C’était sans doute une des choses qui l’agaçait énormément aussi d’ailleurs.
Comment donc sa mere pouvait-elle partager cette maison où elle avait aimer son père avec cet homme….
Non, il ne supportait nullement cette idée et il fronça un sourcils….


« Elle t’a dit quelque chose ou fait quelque chose qui t’a dérangé ? »

Il posa sa main sur son bras pour l’inciter à le regarder droit dans les yeux et il continua :

« Je te connais et je sais qu’il y a quelque chose qui t’empêche d’être bien….tu sais que tu peux tout me dire….qu’est ce qu’il se passe ? qu’est ce qui te contrarie à ce point ? »

Il était loin de s’imaginer ce qu’il lui demandait mais il sentait que trop qu’elle n’allait pas bien et à défaut de ne pouvoir éluder sa peine, il voulait au moins l’aider à la porter……
C’est tout ce qu’il pouvait faire…..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://empire-des-anges.heavenforum.com/index.htm
April Standfort
¤SunShine Admin¤
avatar

Féminin Nombre de messages : 501
Age : 26
Love : Qui voudrait de son ♥
Amis : £vєяyβσdy'ѕ
État D'âme : Wєıяd
Date d'inscription : 04/02/2007

MessageSujet: Re: Mardi..3h30 du mat...insomnie insomnie quand tu nous tiens   Lun 19 Fév - 21:27

Prenant son verre entre sa petite main moite droite, April regarda dans le fond de son verre puis y trouva son petit morceaux de biscuit au pépites de chocolat maintenant rendue de la purée de chocolat^^Elle fit une petite moue dégoûtée en voyant la substance qu'elle ne pouvait encore qualifiée de dégeulasse ne l'ayant pas encore mangée mais qui l'était probablement. Bref, regarder son biscuit moisit lui donna rapidement une terrible envie de boire. Et en plus, dès qu'elle aurait finit de boire tout son verre, April pourrait enfin jeter le morceaux humide de son biscuit qui l'obsédait tant. Bref, elle "calla" son verre de lait dans l'espace de quelques secondes. Elle le déposa ensuite sur la table en regardant le petit bout de brun qu'il y avait dans le fond de celui-ci. Elle se leva pour nettoya son verre de la cochonnerie dans le fond et puis décida de manger ses deux autres biscuits restant sec, sans liquide.

April se leva sur ses deux pieds puis décida de s'accoter sur le petit comptoir au centre de la pièce de la cuisine et regardant Duke qui était toujours assit. Elle le regarda davantage lorsqu'il lui demanda quel genre était son rêve. Elle ne rit pas trop fort mapuisqu'elle s'avait que quand elle s'échappait, on pouvait l'entendre à travers toute la maison, même la rue! Bref, elle rit légèrement lorsque Duke lui raconta son rêve, vraiment bizzare.Elle lâcha ensuite à la blague:


-Bha moi j'ai rêvée que c'était moi qui le tuait!

Elle grimaça ensuite pour lui montrer qu'elle niaisait^^Ils rirent pendant quelques minutes jusqu'à ce que les deux se mettent à soupirer en pensant que sa mère était, en haut dans sa chambre avec nul autre que Tom dans son lit. Chacun de leur côté, ils grimacèrent. Bien que tout enfant détestait voir ou s'imaginer que leur parent couchaient ensemble, c'était davantage dégoûtant pour eux de l'imaginer avec un homme comme Tom.

Elle parût soudainement dans le vide. En s'imaginant ça, elle n'était plus vraiment du même monde. Elle était encore plongée dans ses pensées lorsque Duke se leva pour se prendre lui aussi des biscuits. Elle ne le « réveilla » qu’au moment où elle vit son frère manger un biscuit. Elle dit rapidement en niesant un peu :


Hey voleur de biscuit!

Elle lui vola rapidement la petite bouchée de biscuit qui lui restait des mains en pensant qu’il lui en avait réellement volé .Elle lui grimaça légèrement mais cessa son sourire lorsqu’il réengagea le sujet de son père. En l’entendant lui rappeler le souvenir des constellations, elle hocha quelques fois la tête avec un léger sourire en coin nouvellement arrivée sur son visage mi-triste. Elle baissa son regard pour fixer les petites miettes de biscuit sur le comptoir brun qui lui portait une telle admiration pendant cette discution. Elle prit un temps à répondre puisqu’elle écoutait avec attention le reste des paroles de son frère qui lui remémorait tant de souvenirs. Elle dit un peu plus joyeuse qu’elle ne l’aurait pensée.

Oh oui… Et il nous apprenait les noms des constellations avec ses petits trucs en vue de la préparation pour mes examens que j’avais. Ça m’aidait beaucoup. Et même encore aujourd’hui je les utilise toujours.

Elle fit un petit sourire en coin en pensant à cela. C’était vrai. Pendant ses cours de géographie et de constellation, lorsqu’on parlait de celles-ci, April pensait toujours à son père, son frère et ses souvenirs là. Ils pouvaient passés toute une soirée dehors, à la belle étoile en regardant les constellations pendant que leur mère avait encore du boulot. Étant plus petite, April aimait pratiquement plus son père que sa mère étant donné que celle-ci travaillait souvent. Elle se rappela qu’une soirée de pleine lune, ils avaient fait du camping avec toute la famille y comprit maman. Celle-ci avait proposée à sa fille de dormir avec elle. April hésitait à y aller étant donné qu’elle avait peur du noir et des ours mais y était aller finalement. Mais en plein e nuit, elle s’était réveillée. Elle avait fait un cauchemar et son père l’avait probablement entendue étant donné qu’il lui avait murmuré de venir la rejoindre dans sa tente avec son frère. Les trois avaient veillés assez tard et avaient tellement rit qu’April se rappelait même de la douleur au ventre qu’elle avait eut tellement ils riaient. Bref, les seuls moments qu’elle se souvenait avec son père étaient de bon souvenir. On croit même qu’elle n’avait jamais eut au grand jamais de dispute avec lui.

Bref, que de bons souvenirs à se rappeler malgré qu’il n’y en aurait jamais d’autre comme ça quoi que son frère pouvait très bien lui en faire faire de bons souvenirs.Lorsqu'il lui demanda au sujhet de sa chute si elle ne s'était pas fait mal, elle répondit en hôchant la tête de gauche à droite en souriant en guise de réponse. April se retourna vers lui lorsqu'elle l'entendit la défendre au sujet de Tom. Un sourire amusé se dessina sur ses lèvres en ayant hate à la prochaine dispute^^


-J'ai bien hate de voir ça moi^^

Elle prit ensuite un temps plus loing pour penser à ce qu'il lui demanda au sujet de moment. Elle hôcha doucement des épaules ne sachant pas trop quoi répondre. Pas qu'il y avait quelque chose qui s'était passé entre sa mère et elle mais pas aussi qu'il ne s'était rien passé. C'était vrai, il y avait un peu des deux. Alors, April ne voulut rien dire pour le moment, essayant de chercher ses mots. Son secret lui vint ensutie en esprit. Bien sur, elle était plus distante avec sa mère étant donné qu'elle lui cachait quelque chose qu'elle s'avait. April détestait lui mentir mais ça, c'était pour son bien si elle ne voulait pas lui dire. Ainsi que ne le dire à personne. Pour l'instant bien sur. Elle en parlerait peut-être avec son frère plus tard mais disons que ce n'était pas le moment pour lui en parler. Elle finit par soupirer en écoutant les autres paroles de son frère qui la forçait pratiquement à lui dire un problème avec sa mère^^.

-Bha en fait il n'y a pas grand chose..Simplement qu'elle est souvent sur mon dos... Et que depuis qu'il est là, elle essait d'être plus chiante avec nous et disons que ça me frustre à un haut point de la voir si changée...

C'était également vrai ce qu'elle disait. Elle n'avait pas penser à lui dire ça et c'était extrèmement sponthané ce qu'elle venait de lui dire...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Duke Standfort

avatar

Nombre de messages : 281
Love : POPOM POPOM POPOM......je vous fait signe s'il accélère.....
Amis : Seth...même s'il m'oublie
Date d'inscription : 15/02/2007

MessageSujet: Re: Mardi..3h30 du mat...insomnie insomnie quand tu nous tiens   Mar 20 Fév - 12:54

D’aussi loin qu’il se souvienne, il ne se rappelait pas avoir vu souvent sa sœur avala avec si peu de féminité autant de lait en une fois. Cul sec presque…et tout ça, il en était sûr, parce qu’elle ne supportait pas l’idée que son gâteau puisse « polluer » son verre de lait au point d’en faire changer ne fusse que la couleur.
Il ne se trompait pas, car en moins de temps qu’il ne le fallait pour le dire, elle s’était déjà levée pour nettoyer le fond de son verre de lait avant de revenir vers son frère et de terminer de manger ses biscuits sans les accompagner du lait.
Elle ne s’était pas rassise, elle avait préféré se tenir debout, appuyée contre le comptoir alors que Duke était toujours assis sur un des tabourets de la pièce.
Il lui avait raconté son rêve et il se doutait qu’elle allait le faire à son tour et ce qu’elle lui dit, le fit sourire…meme s’il n’y avait pas de quoi en fait, mais l’idée que quelqu’un puisse tuer Tom arrivait à lui arracher un sourire ^^ Enfin, cependant, elle plaisantait, ce n’était pas du tout son rêve mais si elle avait décidé de détendre l’atmosphère, elle avait réussi parce qu’ils avaient tout les deux rit de bon cœur, en essayant tout de même de rester le plus discret possible pour ne pas réveiller leur mere qui était juste au dessus et de surcroît…..TOM….cette idée lui arracha une grimace et quant à voir la tête de sa sœur, il se doutait encore une fois qu’elle n’aviat fait que penser à la même chose que lui.
Lorsqu’il se leva pour se saisir d’un biscuit, elle le traita de voleur de biscuit et il se mit à rire à nouveau lorsqu’elle lui vola d’entre les doigts le morceau qu’il avait entre les mains. Pour se venger, il lui vola un autre des deux biscuits qu’elle avait dans l’autre main.


« On échange si tu veux ? » dit-il en lui tendant la pomme qu’il s’était prit tout à l’heur et qu’il avait baladé avec lui de la cuisine au salon et du salon à la cuisine.
Lorsqu’ils étaient petit, ils échangeaient souvent leur gouter. Une pomme contre une barre de chocolat, du chocolat contre des chips…enfin, ce genre de chose……et il avait l’impression de se revoir à l’époque où il n’était pas plus haut que trois pommes.

La conversation fit alors place aux souvenir, aux souvenirs de leur père et des constellations. Elle s’en rappelait aussi et cela lui faisait du bien et malgré son visage triste, il semblerait que se rappeler de ses bons souvenirs lui faisait tout autant de bien.
Elle continua la suite des souvenirs, il leur apprenait les constellations pour les aider dans les études…


« oui, moi aussi……il nous a aidé à entretenir notre mémoire……. »

Il sourit un peu et se dit qu’il était peut-être temps de changer de sujet, c’était bientôt l’anniversaire de sa petite sœur et il lui manquerait surement beaucoup
C’est alors qu’il eut une idée……
Et si il organisait une fête opur sa sœur ? histoire de lui changer les idées.
Son anniversaire venait tout juste de passer et peut-être que cela lui ferait du bien.

Apparemment, malgré sa chute, elle ne s’était pas faite mal, elle le lui avait confirmé en hochant de la tête et avait ensuite répliqué qu’elle adorerait voir cet horrible type se faire assassiner en parole pas Duke. Il ne se gênait jamais pour lui dire sa façon de parler, mais à chaque fois, sa mere pleurait et il détestait ça, il se sentait responsable et avait alors envie de lui dire à quel point il pensait qu’elle était la seule fautive de son malheur et il avait envie de le lui dire alors qu’il savait qu’il ne pouvait pas.
Dès lors, il s’abstenait bien de le faire, mais dans le fond, il n’en pensait pas moins.
Alors, il essayait d’éviter les conflits un maximum mais il savait qu’il finirait par exploser.


« ne sois pas trop impatiente alors, parce que je trouve que maman est un peu triste pour le moment et je ne veux pas qu’elle me rende responsable de ses soucis, tu sais bien comment elle est…. »

De l’eau bénite…l’évangile…..chaque parole de son nouvel époux était évangile et eau bénite.

Il chercha alors à savoir ce qui pouvait tracasser sa mere comme sa sœur, mais emprise à une grande concentration, hochant un peu la tête et baissant les yeux, elle semblait ne pas savoir ce qu’elle allait répondre.
Il était persuadé qu’elle lui cachait quelque chose.
C’était sûr et certain mais il ne pouvait pas la forcer à le faire si elle n’en avait pas envie.
Elle lui répliqua tout de même quelque chose mais il était loin d’être satisfait.
Sa mere était sur son dos, et qu’elle trouvait sa mere changée.


« Oui, je vois » dit-il tout simplement se doutant qu’elle ne lui disait pas toute la vérité.

« a mon avis, c’est provisoire, il va bien finir par la quitter, peut-être même la tromper et il partira et puis, elle souffrira encore mais je préfere la voir souffrir sans lui plutôt qu’avec lui….on l’aidera ….et puis…..qu’est ce qu’elle a eu besoin d’adopter cette fille la….. »

Il souffla et hocha la tête de gauche à droite trop dégouter par ce qu’il venait lui-même de dire…

« Oh et puis changeons de sujet , a part ça les cours ca va ? et tes amours ?....tu as prévu quelque chose pour ton anniversaire ? »

Question primordiale s’il voulait pouvoir lui organiser la petite fête surprise qu’il était en train de se préparer la, maintenant tout de suite, pour qu’elle se sente mieux….
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://empire-des-anges.heavenforum.com/index.htm
April Standfort
¤SunShine Admin¤
avatar

Féminin Nombre de messages : 501
Age : 26
Love : Qui voudrait de son ♥
Amis : £vєяyβσdy'ѕ
État D'âme : Wєıяd
Date d'inscription : 04/02/2007

MessageSujet: Re: Mardi..3h30 du mat...insomnie insomnie quand tu nous tiens   Jeu 22 Fév - 22:07

Après avoir vu son frère lui voler le biscuit qu'elle avait choisit de manger, elle le scrutait toujours du coin de l'oeil pour voir s'il n'allait pas lui en piquer un autre, un deuxième. Un en était déjà trop. Disons qu'elle avait l'habitude de se faire piquer des choses dans cette maison. Bien que son frère ne pouvait pas vraiment lui voler des vêtements ou du maquillage ou bien encore son fer plat, il lui arrivait de temps en temps de lui prendre sans sa permission des cds ou bien son ipod étant donné qu'ils avaient probablement le même style de musique. Mais disons que ça ne dérengeait pas qu'il lui emprunte des choses puisqu'il les ramenaient toujours intaques.

Alors que pour sa demi-soeur, Gabriella, c'était tout une autre histoire puisque celle-ci de temps en temps s'amusaient à lui piquer une bonne tonne de vêtement, ses préférés en plus. Elles faisaient approximativement la même taille alors Gaby croyait que c'était une bonne occasion de lui prendre ses vêtements sans une permission. Et bien qu'habituellement ça ne dérengeait pas April de se faire emprunter des trucs, il fallait que sa soeur lui rapporte ses vêtements sale ou il lui était arrivé une fois de retrouver un trou sur sa veste en laine que sa grand-mère lui avait tricoter. Disons qu'elle avait piquer une grosse crise à cause de ce petit trou. Mais à la fin, elle s'était rendue compte que Gaby lui avait fait un grand service en produisant se trou étant donné qu'elle était forçé de le jeter. Puisque pour tout dire, April détestait cet hideux chandail que sa grand-mère lui avait donné à sa fête croyant qu'elle l'aimerait. Elle ne le portait pas et il demeurait dans son garde-robe comme amasse-poussière. Elle ne comprenait toujours pas pourquoi Gaby lui avait prit puisqu'il était tout sauf beau. Sa demi-soeur l'avait probanlement prit pour nettoyer les toilettes ou s'évacuer étant donné qu'elle avait un regain de colère. Bref, quelques fois sa demi-soeur pouvait la sortir de certains pétrins.

Elle regardait toujours son frère avec le même regard qu'elle lui avait jeter lorsque Duke lui avait volé un biscuit. Lorsqu'il lui fit la demande d'échanger si elle le voulait concernant un biscuit contre une pomme, elle grimaça et lui répondit le même ton dominant:


-Si tu veux réavoir un biscuit , il faudra augmenter la valeur de ton échange. Tu ne m'amadouera (lol...amadouer^^) pas avec une pomme voyons!

Elle grimaça légèrement en changeant son regard de place pour pouvoir regarder la pomme qui avait l'air mystérieusement délicieuse. Elle aussi se rappella des échanges qu'ils s'amusaient à faire.Depuis leur tendre enfance, elle s'amusait à faire des échanges complètements louffoques avec son frère. Alors qu'ils devaient avoir 6 ans ou peut-être même moins, elle tentait d'échanger sa barbie contre un ninjas à son frère. Disons qu'elle avait dût retourner dans ses jeux les mains bredouilles de ninjas. Étant plus jeune, April adorait jouer avec son frère et disons qu'elle devait souvent cèder à ses jeux de bataille puisque celui-ci ne voulait jamais jouer avec elle à des jeux de princesse ou de petite cuisine.

Bref, April souria doucement lorsque son frère lui répèta le souvenir de la mémoire entretenue avec son père. Elle ne voulut rien répondre puisqu'elle n'en avait pas le courage et puisqu'elle n'avait rien à y répondre. Elle ne voulait pas commençer un nouveau souvenir au sujet de son père puisqu'elle aurait une nouvelle fois mal au coeur à force de se rappeller de ses souvenirs heureux mais maintenant douloureux pour elle. Puisqu'à chaques fois qu'elle parlait de son père, maintenant mort, elle sentait une petite déchirure dans son coeur.

Elle décida tout de même d'accepter l'offre d'échange de son frère. Elle lui piqua la pomme verte pâle des mains puis en prit une bonne bouchée. Elle croqua de ses dents blanches dans la belle pomme puis macha une bonne partie.

Elle continua d'écouter son frère parler de sa mère. Elle hocha la tête en signe d'approbation avec ce qu'il disait sur sa maman. Elle ne s'avait pas trop quoi faire ni dire alors elle se contentait d'hocher la tête vigoureusement et de prendre quelques bouchées de sa pomme.

Lorsqu'elle l'entendit lui dire que Tom allait probablement quitter sa mère ou même la tromper, April avala difficilement sa salive et baissa le regard vers ses pieds. Elle demeura un moment ainsi sans bouger et ne pas émettre de son. Elle passa sa langue sur ses lèvres maintenant sèche pas l'anxiété puis leva son regard inquiètant vers son frère puis répondit d'une toute petite voix faible:


-Si ce n'est pas déjà fait...

Elle plissa le front en faisant une moue triste et désolé. D'autant plus lorsque son frère lui posa des questions du sujet des cours et des amours. Elle répondit en grimaçant:

-Bha je ne peux jamais me concentrer en classe, et les amours bha disons que mes "amours" sont inacessibles!

Elle fit en quelque sorte un grand sourire bien qu'elle n'était pas contente d'avoir dit cela.Elle soupira encore une fois par la suite de cette phrase là.Lorsqu'il lui demanda si elle faisait quelque chose pour sa fête, la nouvelle fêtée soupira encore une fois en réfléchissant à ce qu'elle allait lui répondre. Spontanée, elle dit rapidement:

-Bah, comme à chaque année je vais peut-être allée veiller avec quelques amies.. Personne ne semble vouloir m'organiser quelque chose..Je crois même que la sortie avec mes amies ne marchera pas..Donc je vais surement rester dans ma chambre en écoutant des films..Pathétique oui je sais mais bon... POurquoi cette question Dukeee? dit-elle en reprenant son souffle et en répondant cette question avec un peu plus d'enthousiame que le début de sa phrase..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Duke Standfort

avatar

Nombre de messages : 281
Love : POPOM POPOM POPOM......je vous fait signe s'il accélère.....
Amis : Seth...même s'il m'oublie
Date d'inscription : 15/02/2007

MessageSujet: Re: Mardi..3h30 du mat...insomnie insomnie quand tu nous tiens   Lun 26 Fév - 11:52

Elle semblait suspicieuse à l’idée de partager un biscuit avec lui tout à coup, pourtant, ils partageaient, d’aussi loin qu’il ne se souvienne du moins.Quoique, cela n’était pas réellement un partage proprement dit.
Nous dirons plutôt qu’ils échangeaient un bien contre un autre, une espèce de troc mais pas toujours très équitable. Ils leur arrivaient, tour à tout, d’offrir bien plus que la contrepartie mais c’était pour faire plaisir à sa sœur ou inversement, non pas pour se faire plaindre.Ce n’était jamais a sens unique. Comme l’amour qu’il se portait d’ailleurs, il aimait sa sœur et lui confiait beaucoup de sa vie, quant à elle, elle lui avait toujours fait confiance.

Du moins, c’est ce qu’il avait toujours cru jusqu’aujourd’hui, car pour le moment, il avait ce sentiment qu’elle lui cachait réellement quelque chose et qu’elle semblait bien plus mystérieuse, même en ce qui concerne ses amours, elle semblait plus discrète.Saurait-elle quelque chose qu’i ne pouvait pas savoir ? Ou peut-être avait-elle fait quelque chose dont elle n’était pas fière et qu’elle souhaitait cacher ? Il avait envie de savoir, parce qu’il avait bien remarqué que cela la rongeait à l’intérieur mais, il ne voulait pas la brusquer et espérait tout simplement qu’elle viendrait spontanément lui parler si elle en ressentait le besoin et accessoirement, il espérait qu’elle le ressente bien vite.

Fidèle à leur bonne vieille tradition, il n’avait rien trouvé de mieux à faire que lui proposer sa pomme en échange de ce biscuit mais sa sœur, toujours aussi suspicieuse et Duke, toujours aussi inquiet par rapport à tout le reste, bien qu’il cherchait à le lui cacher, refusa tout d’abord son offre, expliquant qu’il devrait lui proposer bien plus..


« Eh ben, c’est bien la première fois que tu demandes plus…tu dois vraiment en avoir envie de ce gâteau….tu devrais voir tout ce que cette pomme t’empêche de prendre, comme des calories et tout ce que comprends une prise de poids… »

Il lui adressa alors un clin d’œil pour lui signifier qu’il plaisantait. Sa sœur, elle était sans doute une des plus jolies filles qu’il lui avait été donné de voir. Bien sûr, il ne savait pas trop s’il était vraiment objectif étant donné qu’il s’agissait de sa sœur et qu’il l’aimait du fond du cœur mais tout de même, elle avait de belle jambe, des jolie forme, de beau cheveux, une taille parfaite, un silhouette sportive, elle était tout ce qu’un homme pouvait réver avoir entre les bras.Et pourtant, il cela ne l'empêchait pas de taquiner sa jeune soeur quant à son poids.

Elle était pompom Girls et se devait de faire des efforts pour ne pas enfler non ? Un pomme, à cette heure-ci, était bien mieux qu'un biscuit.
IL ne sut si c’est cette remarque qui la fit changer d’avis, mais elle semblait à présent poser sur ce fruit coloré et pleins de vitamines un regard des plus envieux cette fois, et éludant le sujet de son père et de leur souvenir, elle finit par céder et de s’emparer de ce qu’il lui proposait contre le biscuit qu’il lui avait volé.

Elle mangeait de bon cœur celle qui semblait bien juteuse en écoutant les commentaires de son frère par rapport à sa mère et sa prison dorée et elle semblait plutôt d’accord. C’est quand il parla de cette possibilité que cet homme qui partageait leur vie à contre cœur aurait pu tromper leur mère qu’elle eut une attitude des plus particulières mais pour dire la vérité, il ne le remarqua pas vraiment.

Il parlait sans vraiment regarder sa sœur, il était dans le placard, à la recherche du nutella et du pain, ayant une soudaine envie de tartine de chocolat et tout ce qu’il entendu, c’est l’inquiétude dans la voix de sa sœur et sa remarque qui était d’autant plus vrai, qu’on le sache ou non…
Ne l’avait-elle pas déjà trompée ?


« Exactement » lança-t-il, sans avoir remarqué le mal être de sa sœur, ce qui aurait fortement pu le mettre sur la voie des raison du mal de celle-ci.Tout ce qu’il comprit dans cette remarque, c’est qu’il pourrait le faire, et peut-être l’avait-il déjà fait qu’il n’en savait rien, et non pas qu’elle puisse être au courant.

Il acquiessa sans vraimetn relever, parlant des amours de sa sœur, se demandant si ce n’était pas ce garçon dont elle lui avait parlé, le blonde aux yeux bleux plutôt bien bâti mais qui semblait sortir avec Chanel…
Euh….non, il n’arrivait pas à se rappeler de son nom masi ce n’était pas bien grave, les mots qu’elle utilisa pour répondre confirma qu’il s’agissait de lui.

Il était inaccessible à présent, puisqu’il sortait avec sa meilleure amie..


« Oui, je vois, ce te cause beaucoup de tout ça…Tu sais, même si tu devais recommencer ton année, ce n’est pas la fin du monde et puis, je doute que tu doives recommencer, je suis sûre que dans le fond, tu t’en sors plutôt bien, même si tu n’as pas les résultats que tu voulais…..et pour tes amours, ca fait longtemps qu’ils sortent ensemble ? »

Il n’avait pas prononcé de nom, car il jugeait que ce n’était pas nécessaire, il savait qu’elle comprendrait de qui il parlait et puis, il ne se rappelait plus du nom du jeune homme en question.

Le jour de l’anniversaire de sa sœur approchait à grand pas et il veanit d’avoir cette idée, d’organiser en son honneur cette soirée, histoire de lui rendre le sourire, ou du moins essayer mais, sa sœur n’était pas bete, et lorsqu’il lui posa des questions sur son anniversaire, elle en posa donc mil et une à son tour pour essayer de connaître les raisons de ses étranges questions.

Le temps de trouver un bon mensonge, il fit semblant qu’il était en garde d’un secret qu’il ne pouvait révéler avant de lui dire, afin de camoufler tout soupçon par rapport à son idée..


« Bon, je vais te le dire mais promet moi de faire semblant de rien…..Chanel, je sais qu’elle a prévu d’organiser un resto chinois ou un truc dans le genre pour toi, pour ta fête, elle m’a demandé de vérifier ton emploi du temps mais tu es si peu bavarde en ce moment que j’ai été obligé de te le demander comme ça, mais elle va me tuer si elle sait que je te l’ai dit, alors s’il te plait ait l’air surprise quand elle te le dire d’accord…… ? » supplia-t-il en faisant appel à des ressources d’acteur qu’il ne sous estimait pas un seul instant…

« D’ailleurs, fait voir comment tu fais la surprise ? entraine toi……fais voir…. ? »

Lui dit-il pour changer de sujet, la faire rire et éviter qu’elle ne pose de question supplémentaire……

*IL faut que j’envoie un sms à Chanel qu’elle m’appelle avant d’appeler ma sœur…..*pensa-t-il…..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://empire-des-anges.heavenforum.com/index.htm
April Standfort
¤SunShine Admin¤
avatar

Féminin Nombre de messages : 501
Age : 26
Love : Qui voudrait de son ♥
Amis : £vєяyβσdy'ѕ
État D'âme : Wєıяd
Date d'inscription : 04/02/2007

MessageSujet: Re: Mardi..3h30 du mat...insomnie insomnie quand tu nous tiens   Mer 28 Fév - 22:33

Fixant la pomme qu’elle avait désormais entre les mains, April n’arrivait plus à se décider. Elle avait volé la pomme, certes, mais pour combien de temps? Est-ce que son frère lui piquerait sa pomme pour lui redonner ses biscuits. Est-ce qu’elle serait forcée de devoir manger son biscuit rempli de calorie et d’engraisser. De devenir la plus grosse de toute la ville…même de la planète! Non, April imaginait ça. Elle NE POUVAIT PAS prendre ce biscuit et se permettre d’engraisser et se faire virer de l’équipe de Pom-Pom girl puisqu’elle était rendue trop grosse à cause d’un biscuit. Bien qu’elle devenait paranoïaque avec ce biscuit, elle ne voulait pour rien au monde engraisser. April n’était pas du genre à être une fille avec de gros complexes et qui se détestait côté physique. Non, elle s’aimait comme elle était, mais sans plus. Elle se trouvait souvent des complexes et par certain moment elle se détestait complètement et voulait parfois se tuer en se voyant le matin, devant le miroir. Comme d’autre fois, il lui arrivait de se trouver jolie.

Lorsqu’elle retrouvait seule dans sa chambre ou bien dans la salle de bain, il lui arrivait de faire quelques poses de mannequin devant le miroir. Elle adorait prendre toute sorte de pose plus rigolotes les unes que les autres. Elle se sentait, en l’espère d’une minute et au moment où la porte était bien verrouillé, comme une vedette de mode. Une sorte de mannequin ultra international et que tous les couturiers s’arrachaient. Une sorte de fille que tous les gars rêvaient d’embrasser ou que toutes les filles rêvaient d’être. Bref, une autre personnalité qu’elle n’était pas. Enfin, qu’elle n’était presque pas. Donc, April n’était pas le genre de fille superficiel et qui ne pensait qu’à son corps. Bien qu’On pouvait la qualifier de fille coquette, elle avait tout de même ses limites non? Elle surveillait son poids puisqu’elle pourrait sans aucun doute devenir une obèse avec le nombre de chose qu’elle mangeait par journée. Elle est très gourmande. Par chance, elle brûle tous ses calories en dansant et en bougeant ce qui l’aidait grandement. Sinon, elle engraisserait, engraisserait et mourait d’une crise de cœur à cause de son cholestérol trop élevé. Mais avant, lorsqu’elle était moins sportive, elle avait vue un documentaire sur une jeune fille, d’à peu près son âge, qui était anorexique. Disons qu’en voyant que la fille ne faisait pas vraiment de sport comme April et qui était devenue anorexique à force de s’apercevoir qu’elle prenait quelques livres. April, qui se rendait compte de ça, qu’elle prenait de temps en temps quelques livres, fût choqué. Non mais même si elle se rendait souvent compte, qu’elle engraissait, elle n’était pas anorexique. Pas au point de se faire vomir franchement! Bha en fait, elle c’était déjà fait vomir mais une seule fois!

Il y a deux ans de cela, lors d’une sortie familiale, enfin sa mère, son frère et elle, avant l’arrivée de Tom et sa fille bien entendue. Puisque depuis qu’ils étaient ensemble, sa mère et Tom, Duke et elle devaient toujours les accompagner à chaque sortie qu’ils faisaient. L’été passé, ils avaient été forcés d’aller en camping pendant toute une semaine avec la nouvelle petite famille. Habituellement, ça ne l’aurait pas dérangée d’aller en camping pendant une semaine avec sa mère et son frère. Mais là, disons qu’avec un beau-père qu’elle détestait carrément et une demi-sœur qui lui tapait sur les nerfs, disons que ça serait une semaine complètement…horrible! Et ça l’avait été aussi! Elle avait passé toute une semaine, avec de maux de têtes terribles à force d’entendre jacasser Gabriella au sujet qu’elle s’ennuyait de son copain...Bla bla bla! April s’avait que Gabriella lui disait cela pour qu’elle entame la conversation au sujet des gars et qu’enfin elles pourraient parler normalement. Mais c’était tout sauf ce qu’elle voulait faire. Elle entendait parler sa demi-sœur sans même y porter d’attention. Elle préférait écrire en faisant semblant de l’écouter et d’hocher parfois la tête pour lui faire imaginer qu’elle l’écoutait. Certes, April était méchante mais bon, il y avait peu de monde avec qui elle était méchante, disons que sa demi-sœur faisait seulement partie de sa liste, et elle seule. Elle avait également attrapé des dizaines même des milliers de piqûres de maringouins ce qu’elle détestait. C’était la seule chose qu’elle détestait en été. Enfin ça, et les coups de soleil. Elle ne pouvait pas se gratter puisque ça l’empirait les choses étant donné que les piqûres grossirait et cicatriserait, ce qu’elle ne voulait pas! L’ambiance dans leur chalet était vraiment tendue. Elle se faisait toujours chialer par son beau-père étant donné qu’elle refusait de sortir aux activités familiales étant donné qu’elle était souffrante à cause de ses piqûres. Par chance, il y avait Duke. Ils s’amusaient souvent ensemble tous les soirs, puisqu’ils partageaient leur chambre ensemble. Ils s’inventaient des jeux stupides à faire dans leur lit. Il arrivait parfois qu’ils sortent dehors, à la belle étoile pour se coucher dehors, par terre. Ça c’était les fois où il le pouvait étant donné que Tom barricadait les portes avec des dizaines de cadenas pour que les enfants ne puissent pas sortir et faire des conneries dans les entourages. Bref, disons que c’était l’une des pires étés qu’elle n’avait jamais eut.

Le point qu’elle voulait en venir était su sujet de l’événement du vomissement. Après avoir manger un peu trop, même beaucoup trop à un souper de famille au chalet, April s’était dirigée vers les toilettes pour s’enfoncer le doigt dans la gorde et extirper tout son contenut intestinal. Elle avait beaucoup trop mangée et elle s’en voulait. Dans la journée même, April s’était rendue compte qu’elle avait engraissée de cinq livres étant donné qu’elle ne bougeait pratiquement pas et ne faisait pas autant de sport qu’elle en avait l’habitude. Mais bon, ce qui était fait était fait et elle ne pouvait pas se racheter.

Disons que cet évenement lui avait apprit de ne plus jamais recommençer .Retour à la normal : En voyant son frère accepter le biscuit, April fut soulagée de ne pas se refaire voler la pomme même si c’était impossible. Son frère manger santé. Mm dans ses rêves! Sans même avoir entendue la phrase de son frère au sujet des calories, elle avait pensée à tout ça sans même avoir été dans le sujet! Quelle coincidence.

En remarquant son frère se tourné tout de suite après lui avoir avouée que son beau-père trompait déjà leur mère, elle fut en quelque sorte, soulagée de ne pas à avoir été face à lui. Pour lui dire la vérité. Puisque c’était tout ce qu’elle ne voulait pas lui dire. Au sujet du trompage avec son beau-père et une fille dont elle connaissait le nom. Elle voulait en parler à son frère mais ne le voulait pas dans un sens. Sinon elle se ferait tuer par son beau-père probablement! L’évenement du hochement de tête et en disant que c’était déjà fait, c’était une très grosse erreur qu’April ne voulait pas revivre.

Bref, lorsqu’elle vit son frère et l’entendit lui dire que c’était vrai, que c’était peut-être déjà fait, elle en expira un bon coup. Il ne l’avait pas entendu ça c’était un vrai miracle! Mais d,un autre côté elle était un peu déçue puisque c’était un poids de moins sur les épaules et un point de moins sur le cœur. Mais bon, le lui redire, ce serait pour une autre fois.

Lorsque son frère lui répondit, au sujet de l’école et de ses amurs, April fronça doucement les sourcils ne comprenant pas vraiment ce qu’il venait de dire au sujet de son redoublement scolaire. Elle dit en souriant un peu :


-Oh Oh! Je suis pourrie à l’école mais pas au poids de redoubler franchement!

Elle ouvrit grand la bouche du genre : Franchement. Elle n’engagea plus la conversaiton aux sujets des amours puisqu’elle ne voulait pas en parler. Elle fit un simple petit hochement de tête lorsqu’il lui demanda si sa faisait longtemps que Chanel et Julian sortaient ensenble. Elle ne sourit même pas en hochant la tête, me^me si elle avait l’habitude d’être content en disant que ça durait, leur couple.

April haussa doucement des sourcils en voyant son frère lui avouer un truc, au sujet de son anniversaire. Au fur et à mesure de la révélation, April fronçait des sourcils, suprise qu’il lui dise cela. Elle dit en haussant des sourcils encore une fois :


C’était sa! Ça surprise qu’elle me parlait depuis des mois. Ouahh méchante surprise!

Elle roula des yeux en riant légèrement en pensant qu’une soirée au resto chinois, c’était tout ce qu’il y avait de plus banal! Elle fût sortit de ses pensées lorsque son frère lui demanda de lui faire une démonstration de surprise. Pour voir ses talents d’actrice, si elle en avait bien sur!Elle partit à rire puis dit doucement et sur la défensive :

Jamais! Si j’en avais des talents, bha tu me verrais dans la troupe de théatre. Moi je ne suis pas une actrice international. J,croyais que tu le s’avait déjà après m’avoir vue dans une petite pièce de théâtre l’an dernier!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Duke Standfort

avatar

Nombre de messages : 281
Love : POPOM POPOM POPOM......je vous fait signe s'il accélère.....
Amis : Seth...même s'il m'oublie
Date d'inscription : 15/02/2007

MessageSujet: Re: Mardi..3h30 du mat...insomnie insomnie quand tu nous tiens   Jeu 1 Mar - 5:25

Duke, parfois manquait de perspicacité, c’était le moins que l’on pouvait dire, et évidemment, il ne le savait pas et il ne s’en était pas rendu compte mais tout de même, il cherchait des raisons du malaises de sa sœur dans des futilités alors qu’elle venait de lui dire la vérité.
Elle venait de lui avouer de façon détournée les raisons de son mal être et elle ne fut pas capable de le comprendre, de lire entre les lignes.
Duke, était quelqu’un de très observateur qui lisait beaucoup dans les yeux des autres ce qu’il s’y passait. En fait, il était très attaché à l’attitude des autres mais pour ça, il devait avoir un contact visuel avec cette personne.

ICi même, sa gourmandise et son envie d’accompagner le biscuit volé à sa sœur, ou plutôt, échangé contre une pomme, d’un peu de lait, comme l’avait fait précédemment sa sœur, venait d’empêcher sa sœur de vider son cœur et de se décharger d’un poids. Malheureusement pour elle, et heureusement pour lui, il ne s’en était pas rendu compte où le problème n’existerait bien évidemment pas. S’il avait pu comprendre qu’il venait de priver sa sœur de faire ce qu’il attendait d’elle, se confier, il la pousserait à présent de le faire, à continuer son raisonnement et donc elle pourrait se laisser aller à la confidence mais malheureusement, il semblerait que ce n’était pas pour ce soir.

C’était le genre de malentendu et quiproquo qui arrive parfois dans une vie. Ces bêtises qui peuvent gâcher un couple, une entente amicale et bien d’autres choses encore. Cela lui rappelait une histoire d’amour auquel le jeune homme tenait qui s’était terminée à cause d’un malentendu qui les avait bien trop brisé que pour être réparé. Il l’avait aperçue dans une café avec un autre que lui, il s’agissait d’un cousin à elle mais la voir dans les bras d’un autre lui avait fait si mal, il avait tellement considéré qu’elle l’avait trompé qu’il en embrassa une autre….
En une après midi, il avait lui même perdu sa petite amie, accusé d’infidélité alors que ce n’était nullement dans ses habitudes, par un manque de communication et quiproquo des plus tristes.
Enfin, il avait en main le lait qu’il venait de récupérer dans le frigo, le verre sur le plan de travail, et il parlait avec sa sœur de ses études.
D’aussi loin qu’il se rappelle avoir parler scolarité avec sa sœur, a chaque fois, elle prétendait avoir du mal à suivre et au final, elle réussissait toujours avec brio son année. Il y avait de quoi en perdre son latin non ?

Dès lors, il avait fait expres de lui parler de cette année que si elle rait ce n’était pas bien grave…Il savait qu’elle ne raterait pas et il y avait peut-être une pointe d’ironie dans la voix même si dans le fond, si cette fois, elle était au bord de l’échec scolaire, il n’avait pas tellement de soucis à se faire, que ce n’était pas du tout la fin du monde….A présent qu’il était face à elle, il remarqua qu’elle avait froncé les sourcils et il avait sourit malicieusement en l’entendant lui dire qu’elle n’était pas sur le point de rater son année.

Apparemment, parler de ses histoire de cœur ne semblait pas lui aller non plus, elle se contenta d’hocher la tête et lui, il fronça les sourcils. Il lui semblait pourtant que ces deux la se racontait tout, se confier des choses de leur vie…Alors, pourquoi est ce qu’elle faisait tant de mystère à présent même sur sa vie sentimentale..

Celui qui lui plaisait sortait avec Chanel depuis un moment apparemment, euh…oui , cela semblait réellement l’ennuyer mais elle ne semblait pas vouloir en parler et pas non plus en vouloir à sa meilleure amie.
Le sujet de l’anniversaire, de son anniversaire, ce sujet la par contre, avait réussi à lui adresser un sourire même si elle semblait surprise que son frère lui confie le secret de sa meilleure amie.

Euh, en fait, c’était un secret complètement inventé, la sur le tas et i devait sonner à la Chanel pour la prevenir mais voilà que sa sœur lui racontait qu’elle lui parlait d’une surprise..Quelle surprise… ? On pouvait lire sur le visage de Duke toute sa surprise qui ne passerait sans doute pas inaperçu pour sa sœur qui le connaissait bien…


« OH, elle n’en a parlé ? mais alors pourquoi elle me dit de me taire ? » dit-il en essayant d’être le plus convaincu possible…pArfait acteur, cela semblait fonctionner à merveille car il se servit de sa stupeur même si elle ne lui était pas apparue sur le visage pour les mêmes raisons. Qu’il était bon de voir sa sœur rire un peu ?
Elle venait de rire aux éclats lorsqu’il lui demanda de s’exercer à avoir l’air surprise :


« ET bien, elle au moins elle pense à toi ma chère….et puis, attends, peut-être qu’elle me dit ça mais qu’elle te réserve autre chose…elle m’a peut-être menti parce qu’elle était sûre que je ne pourrais pas garder ma langue…quoique je sais garder un secret mais elle n’est pas censée le savoir non plus…..bon, et alors, tu me fais la surprise ? »

Mais c’est tout aussi vite qu’elle partit sur la défensive, comme s’il avait dit quelque chose de mal, mais le souvenir de la pièce de théatre de l’année dernier le fit à son tour partir dans un grand rire :

« Oh oui, mémorable dans ton rôle de….oh, c’était quoi encore le rôle…… »

Elle avait eu un petit rôle ou elle n’avait pas a dire grand chose mais on ne pouvait pas dire que sa sœur était douée pour ça….non, son truc à elle, c’était bel et bien la danse et la chorégraphie, rien à voir avec le théâtre…

« Euh…je ne reviens plus sur le nom……. »

Il claqua les doigts comme si cela pourrait faire revenir ses idées plus rapidement :

« Oh je ne me rappelle plus mais il faut admettre qu’on était loin de tes dons de danseuse… ca va les entrainements au juste ? »

c’était le moment de faire le tour de sa vie non ?
S’il voulait savoir ce qui ne lui convenait pas dans celle ci et qui l’étouffait tant il fallait bien qu’il en fasse le tour…Il était passé à côté mais ca bien sur, il ne le savait pas ….ou du moins pas encore…De toute façon, il la trouvait distantes et parfois même désagréable avec lui, si elle ne voulait pas lui dire, tant pis…il ne pourrait pas l’aider mais ce n’était pas faute d’avoir essayer…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://empire-des-anges.heavenforum.com/index.htm
April Standfort
¤SunShine Admin¤
avatar

Féminin Nombre de messages : 501
Age : 26
Love : Qui voudrait de son ♥
Amis : £vєяyβσdy'ѕ
État D'âme : Wєıяd
Date d'inscription : 04/02/2007

MessageSujet: Re: Mardi..3h30 du mat...insomnie insomnie quand tu nous tiens   Mer 7 Mar - 19:43

Toujours la tête dans les nuages, April pensait toujours à pleins de choses. En fait, elle était toujours dans la lune. Étant plus petite, April avait toujours été un enfant très lunatique, et ça on lui reprochait souvent d'être souvent dans les nuages, de ne pas écouter ce qu'on lui disait. Lorsque ses parents lui demandaient de faire quelque chose au plus vite, on devait très souvent le lui faire rappeller une bonne dizaines de fois puisqu'elle oubliait toujours ou n'écoutait pas ce qu'on lui disait. À la petite école, on la chicanait souvent pour cela. En classe, elle écoutait parfois, mais très rarement. Dès qu'elle était amoureuse elle avait du mal à se concentrer. OU bien lorsque venait le temps de l'été, April pensait toujours aux sports qu'elle pourrait cette été. À ce qu'elle ferait pendant les vacances. Ou elle irait en voyage avec ses parents, ou si elle irait retourner au camping avec son père et son frère comme les années passés

Mais sinon, lorsque son père décèda, April avait encore plus de la difficulté à se concentrer en classe. Bien entendue, ses professeurs étaient au courant mais ne pouvait rien faire pour elle étant donné que c'était à elle d'écouter et de réussir tous ses examens, ce qu'elle ne faisait pas malgré tout. Qu'est ce que vous voulez? Lorsque la personne la plus cher à vos yeux vient de mourir vous vous foutez de l'école et votre seul désir est de la retrouver.

Bref elle fut encore une fois tirée de ses petits souvenirs lunatique, April retourna vers Duke. Elle haussa tout en fronçant un de ses sourcils lorsque Duke lui se dit ceci:OH, elle n’en a parlé ? mais alors pourquoi elle me dit de me taire ? April décida de ne pas répondre. Elle se contenta d'un hochement d'épaule. En fait elle ne savait pas trop quoi répondre.

April ne pouvait pas vraiment voir le faux air d'acteur que son frère essayait d'avoir puisqu'elle le regardait peu. Elle fixait sa pomme qui lui manquait une petite parcelle de pelure qu'elle avait manger depuis maintenant quelques minutes. On pouvait voir un peu la chapelure blanche commençer à devenir brune. Ce qui enlevait l'appetit à April. Elle se doutait qu'il fallait manger une pomme assez vite sans se laisser de temps puisqu'elle devienderait tout brune. Mais disons qu'elle n'y avait pas pensée. Elle regrettait d'avoir manger ce petit bout de pomme puisqu'à présent, elle n'avait plus très faim. Bien qu'elle détestait gaspiller de la nourriture et qu'habituellement elle finissait toujours ses plats de force même si elle n'en avait plus envie, sa pomme la dégoutait maintenant! Elle eut ensuite une eptite idée. Ça ne prit pas grand temps avant de la faire part à Duke. Elle tendit ensuite sa pomme vers lui et d'un petit sourire en coin elle lui dit alors:


-Jte donne cette pomme et tu as le droit de me donner un bec sur la joue!

Dit-elle en grimaçant. Elle rigolait bien entendue^^Elle écouta ensuite le long discours qu'il lui racontait. Lorsqu'il lui dit qu'elle lui réservait peut-être autre chose, elle roula des yeux et répondit en ayant l'air sarcastique:

-Génial! Je te gage qu'elle va faire venir un strip-teaseur..C'est tellement son style!

Elle sourit ensuite en ayant l'air découragée. Elle regretta ensuite les paroles qu'elle avait dit au sujet de son dont inné pour le théatre. Elle écouta les paroles rigolotes de son frère et lui fit une genre de grimace pour enfin lui dire:

-Ahh POurquoi je t'ai fais rappeller ce souvenir!

Elle hôcha la tête de gauche à droite en baissant sa tête. Elle se releva et sourit légèrement. Elle bougea un peu de sa place qui lui faisait mal au pieds.Elle s'assit ensuite sur l'un des cinq tabouret près du comptoir puis écouta son frère lui demander comment les entrainements allaient. Elle haussa les épaules en souriant.

-Sa va..J'ai plus trop d'inspiration pour de nouveaux pas de danse en ce moment mais Jenna m'aide beaucoup..Sinon on prépare une nouvelle choré pour le prochain match.. Et toi, ça te fait quoi de pas être capitaine cette année!

Dit-elle avec un petit sourire en coin. Elle adorait lorsque son frère était capitaine de Foot. À eux-deux, ils étaient les plus grands capitaines de l'école. Elle des Pom-Pom et lui du foot. Ils étaient les plus populaires et les plus convoités. Bien que ça n'avait pas vraiment changé, il n'était plus capitaine ce qui faisait tout bizzare à April lors des matchs...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Duke Standfort

avatar

Nombre de messages : 281
Love : POPOM POPOM POPOM......je vous fait signe s'il accélère.....
Amis : Seth...même s'il m'oublie
Date d'inscription : 15/02/2007

MessageSujet: Re: Mardi..3h30 du mat...insomnie insomnie quand tu nous tiens   Jeu 15 Mar - 10:14

[DESOLE DU RETARD ...... Embarassed Soeurette, être lunatique c’est changer d’humeur rapidement, être toujours dans la lune c’est être Distrait tongue ]

Le corps de sa sœur était la, dans la même pièce que lui mais, son esprit semblait vaqué à tout autre occupation, ou en tout cas à tout autre pensée. Il lui jetait quelques coups d’œil de temps à autre, histoire de déceler une attitude, une expression qui pourrait lui en dire plus sur la raison de son absence mais rien n’était très explicite.
En fait, il devait bien admettre qu’il n’était pas surpris de la voir ainsi aussi absente, d’aussi loin qu’il ne se souvienne, April avait toujours été distraite, donnant parfois l’impression de vivre dans un autre monde, imaginaire par exemple. Il fallait lui répétait les choses plusieurs fois pour la voir réagir et c’était sans doute un trait de caractère qu’ils avaient fort différent.
Duke était toujours très alerte, très assertif à la moindre chose, à la moindre information qui passait, au moindre geste et il relevait tout aussi rapidement qu’il n’en entendait. En fait, c’était tout simplement parce qu’il était d’une curiosité presque maladive qui le poussait à écouter, voir et entendre tout ce qu’il se passait autour de lui pour être toujours au courant de tout.
Il l’interpella alors, histoire de la quitter de ses rêveries et elle se retourna alors sur Duke qui quant à lui, faisait le surpris quant à la pseudo surprise de Chanel et comme si elle n’avait pas écouté son frère, elle haussa juste une épaule. Lui, il ne répliqua rien, parce que de toute façon, ce n’était pas important et qu’il était pour le moins inutile de s’attarder sur ce genre de détail non ?

Duke continuait à parler mais il ne rêvait pas, elle l’écoutait pas car elle s’approcha de lui pour lui tendre la pomme, et la troquer contre un bisous….il se mit à rire et dans son infini goût pour le jeu et les provocations, il répondit alors :


« Ah, mais non ma chère, je n’ai besoin de rien pour voler un bisou à ma sœur….où alors les choses auraient bien changé… »

Et il lui prit alors la pomme des mains pour constater qu’elle était entamée et que la couleur en changeait déjà, de se déshydrater.

« Coquine va, tu n’en veux plus tu le dis et puis ben…tu jettes….ou tu coupes… »

Il ouvrit le tiroir pour récupérer un couteau et il coupa d’un geste rapide le côté entamé et dont la couleur ne laissait rien présagé de bon pour jeter ce morceau à la poubelle.
Il s’assit alors sur le plan de travail tout en continuant à parler parce que de toute façon, si à première vue il pouvait paraître mystérieux, et encore, pas avec tout le monde, il n’en restait pas moins qu’une fois qu’on le connaissait, on se rendait vite compte qu’il aimait parler et qu’il était d’une éloquence particulière et loin d’être un grand timide.
Enfin, tout cela pour dire que sa copine pouvait peut-être lui réservé une autre surprise et entendre sa sœur parler de strip-teaseur….et il gloussa, il avait failli recracher le morceau de pomme qu’il venait de se couper en l’entendant.
Il avait toujours été des plus protecteurs avec sa sœur et rien qu’à l’idée qu’elle puisse voir un homme se déshabiller en se trémoussant lui faisait peur.
D’ailleurs, il n’osait pas imaginer où elle aurait pu en être « rendue » dans sa vie affective, il en ferait une maladie et une indigestion.Qu’on fasse du mal à sa sœur ou qu’on lui vole son innocence était inimaginable et condamnable d’avoir à supporter les ires de Duke et dès lors, il préférait ne pas savoir.


« Un strip-teaseur ? » répéta-t-il « Alors elle fait ça chez elle pas ici…. » conclut-il en hochant une seul et unique fois la tête sur le côté, histoire de lui assurer qu’il ne fallait pas rêver, mais que foi de Standfort il n’y aurai pas ici ce genre d’homme.
PUREMENT MACHISME Comme réaction.
En effet, une stripteaseuse ne le dérangeait pas mais pour sa sœur, il fallait tout autre chose.
Enfin, ils passèrent à d’autres souvenirs, comme le théâtre où duke se contenta de répondre « Comme ça » quand il se rappela un vieux souvenir et l’écouta répondre à sa question sur les entrainements, ne souriant que peu et assise sur un tabouret au milieu de la pièce, mais ensuite, elle s’intéressa à sa vie et au fait qu’il ne soit plus capitaine de l’équipe qu’il avait lui même fondéée :


« OH, ca va revenir, l’inspiratino ca va ca vien, et puis, Jenna t’apprécie beaucoup donc je suis sûre qu’elle t’aide du mieux qu’elle peut et pour répondre à ta question, je ne pourrais plus être capitaine de l’équipe même si je le voulais…c’est depuis mon accident de voiture…j’ai trop mal au dos, tu imagines même pas mais, n’en parle pas à maman, elle va m’envoyer chez le médecin et l’autre imbécile va encore faire genre il sait tout sur tout…. »

Cet accident, il n’avait rien eu, même pas un bleu, quelques heures à l’hôpital pour se remettre du choc mais rien d’autre, mais depuis, il se sentait bien plus faible physiquement. Il devait faire un choix, foot ou natation, et son choix était fait…..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://empire-des-anges.heavenforum.com/index.htm
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Mardi..3h30 du mat...insomnie insomnie quand tu nous tiens   

Revenir en haut Aller en bas
 
Mardi..3h30 du mat...insomnie insomnie quand tu nous tiens
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Bretagne... quand tu nous tiens.
» Nostalgie quand tu nous tiens
» Réalité quand tu nous tiens
» Vanité, quand tu nous tiens...
» Ah, écriture quand tu nous tiens!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Diary Of April :: House N Appart :: Maison Familiale des Standforts-
Sauter vers: